Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les marchés européens ouvrent en légère baisse

Marché : Les marchés européens ouvrent en légère baisse

Les marchés européens ouvrent en légère baisseLes marchés européens ouvrent en légère baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse jeudi, dans une tendance de marché qui reste à la consolidation après le récent rally. Les résultats décevants d'Apple et la menace de la Corée du Nord de procéder à un troisième essai nucléaire éclipsent l'annonce d'un indice HSBC manufacturier chinois à son plus haut niveau en deux ans.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,32% à 3.714,95 points vers 8h20 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,48% et à Londres, le FTSE est stable (-0,03%). L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 cède 0,52%, affaibli par les valeurs technologiques (-0,83%).

Apple a publié un chiffre d'affaires inférieur aux attentes pour le troisième trimestre consécutif, en raison de livraisons moins bonnes que prévu d'iPhone.

"Les perspectives d'Apple pèsent sur la tendance dans le secteur technologique et sur le marché en général ce matin", souligne Jawaid Afsar, trader chez Securequity. "Les marchés ont bien monté et ils devraient marquer une pause", ajoute-t-il, estimant toutefois que toute correction à court terme sera vue comme une occasion de revenir aux achats.

Selon l'indice HSBC, la croissance du secteur manufacturier s'est accélérée pour atteindre un pic de deux ans en janvier, les industriels recevant plus de commandes locales ou à l'exportation, signe encourageant pour le rebond économique chinois.

La Corée du Nord a menacé de procéder à un troisième essai nucléaire et à de nouveaux lancements de fusées dont l'objectif avoué est de viser les Etats-Unis.

Aux valeurs, Nokia perd 0,6% en attendant la publication de ses résultats détaillés.

GDF Suez gagne 1,1%, plus forte hausse du CAC 40, après l'annonce par Groupe Bruxelles Lambert d'une émission d'environ un milliard d'euros d'obligations échangeables en actions ordinaires existantes du groupe français.

Sur le marché obligataire, le Bund a effacé ses pertes de début de journée pour atteindre son plus haut en près de trois semaines, après la publication d'indices PMI manufacturier et des services flash en France inférieurs aux attentes.

En revanche, leurs homologues allemands inscrivent des records de plusieurs mois.

Sur le marché des changes, le yen marque une pause dans son rebond à la suite des mesures annoncées mardi par la Banque du Japon, qui avaient déçu certains investisseurs.

De nombreux acteurs du marché pensent que la devise nippone va rester faible en perspective d'une poursuite d'une politique très accommodante de la BoJ pour contrer la déflation.

Une détérioration de la balance commerciale japonaise pèse aussi le yen.

Sur le marché du pétrole, le Brent se maintient au-dessus des 112 dollars le baril après les chiffres positifs de Chine et avant la publication des stocks de pétrole américains.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...