Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les länder suggèrent une inflation en hausse en allemagne

Marché : Les länder suggèrent une inflation en hausse en allemagne

Les länder suggèrent une inflation en hausse en allemagneLes länder suggèrent une inflation en hausse en allemagne

BERLIN (Reuters) - La hausse des prix à la consommation s'est accélérée dans six Länder allemands au mois de juillet, ce qui semble indiquer, selon les économistes, une inflation annuelle de 1,8% en Allemagne, plus forte qu'en juin mais encore inférieure à l'objectif de 2% que se fixent les pays de la zone euro.

En juillet, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4% d'un mois sur l'autre dans les six länder allemands qui servent de base au chiffre préliminaire de l'inflation en Allemagne, dont la publication est prévue plus tard dans la journée, selon les données du l'Office de la statistique du Land.

Une enquête de Reuters auprès de 33 économistes menée avant la publication des statistiques des Länder prévoyait une hausse mensuelle de 0,4% des prix dans le pays, après une baisse de 0,1% le mois dernier.

L'inflation annuelle n'a accéléré que dans l'un des Länder tandis qu'elle a ralenti dans trois d'entre eux et qu'elle est restée stable dans deux, mais les économistes interrogés par Reuters après ces données régionales ont indiqué que l'unique hausse allait accélérer le rythme d'inflation annuelle du pays.

Une enquête auprès de 36 économistes menée avant la publication des statistiques des Länder suggérait une hausse annuelle des prix de 1,7% outre-Rhin.

La pression inflationniste s'est maintenue à 1,3% en juillet, son plus bas niveau des 20 derniers mois, dans le Land le plus peuplé, celui de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, baromètre de l'inflation nationale, selon des statistiques publiées jeudi.

Le taux d'inflation a dépassé 2% pendant pratiquement toute l'année 2011 en Allemagne, avant de passer sous ce seuil en mai, ce qui donne à la BCE davantage de marge de manoeuvre pour assouplir sa politique monétaire au moment où la zone euro cherche à relancer la croissance.

La BCE a abaissé ses taux d'intérêt à un plus bas historique de 0,75% ce mois-ci, indiquant sa volonté de prendre des mesures sans précédent pour juguler la crise de la région.

Selon une enquête Reuters menée cette semaine, 44 des 69 économistes interrogés s'attendent à ce que la BCE abaisse encore son taux directeur d'ici la fin de l'année et sept s'attendent à ce qu'elle le fasse dès le mois d'août.

Michelle Martin, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...