Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les indices us ont été arrachés à la hausse

Marché : Les indices us ont été arrachés à la hausse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices US ont été arrachés à la hausse au cours des 5 dernières minutes de la séance après 6 heures de stagnation complète, l'équilibre des indices étant maintenu à 0,05% près durant de longues heures grâce au pilotage de la hausse de 3 'super-géants' de la cote (le trio Apple, Amazon, Google).

Encore un de ces mouvements complètement 'spontané' (et pas du tout artificiel...) qui permet de maintenir les indices US dans un environnement technique haussier (moyennant un 'gain' de 0,02% sur le Nasdaq et +0,1% sur le Dow Jones).

C'est le principe du mouvement auto-entrenu et qui permet d'oublier le contexte économique s'il est défavorable (comme ce vendredi) ou la cherté relative du marché puisque les indices US sont revenus sur leurs meilleurs niveaux depuis décembre 2008 ou même novembre 2000 (à une époque où la croissance économique et celle des bénéfices était deux fois supérieure à celle de 2012).

Wall Street semble donc avoir digéré sans amertume la publication des 'stats' US du jour et la déception causée par la création de 96.000 emplois en août au lieu de 125.000 espérés après les 200.000 annoncé la veille par ADP (dans le secteur privé).

Plus surprenant, le taux de chômage chute de 8,3 vers 8,1% alors que la population américaine augmente... mais 300.000 personnes ont disparu de la 'population active' au mois d'août, ce qui enjolive clairement le chiffre du chômage.

Cela a peut être pesé sur le Dollar (certains opérateurs parient sur l'annonce un 'QE-3' dès mercredi prochain) qui chute de -1,7% face à l'Euro sur la semaine et de -1,4% pour cette seule séance de vendredi (il termine au plus haut à 1,2810$). Les investisseurs ne peuvent que se féliciter de la faiblesse du Dollar: le 'S&P' a gagné 0,4%... mais pas seulement grâce aux exportatrices car cette séances a vu trois 'hyper poids lourds' de la cote pulvériser leurs records absolus et maintenir les indices US en lévitation.

Il s'agit d'Amazon avec +3% (à 259,1$) puis de Google (+1% à 712$) et Apple (+1% à 682,5$). Le repli d'Intel (-3,3%) qui abaisse ses prévisions de vente au second semestre n'a pas pesé lourd. Côté banques, Bank of Amrica et Morgan Stanley se sont détachés avec des gains de +5,4% et +4,1% respectivement. L'une des vedettes du jour fut Smith & Wesson avec une envolée de +12% sur des trimestriels d'une vigueur inattendue (les ventes d'armes ont explosé au 2ème trimestre 2012 aux Etats Unis, notamment de la part des femmes, alors que la misère et l'insécurité progressent).

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...