Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les exportations allemandes ont rebondi en janvier

Marché : Les exportations allemandes ont rebondi en janvier

tradingsat

par Sarah Marsh

BERLIN (Reuters) - Les exportations allemandes ont rebondi en janvier grâce à la vigueur de la demande extérieure à la zone euro, ce qui a permis une remontée de l'excédent commercial et entretient l'espoir de voir la première économie d'Europe échapper à la contraction au premier trimestre.

En données corrigées des variations saisonnières, les exportations de la République fédérale ont progressé de 2,3% par rapport à décembre, selon les statistiques officielles publiées vendredi, alors que 18 économistes interrogés par Reuters prévoyaient une hausse de 1,8% seulement.

En décembre, les exportations avaient chuté de 4,4%.

"Les exportations ont récupéré des revers subis en fin d'année", constate Christian Schulz, économiste de Berenberg Bank. "L'Allemagne bénéficie de sa diversification: quand la zone euro bat de l'aile, la demande des économies émergentes vient à la rescousse."

Les données brutes de l'Office fédéral de la statistique montrent que les exportations allemandes vers les pays de la zone euro n'ont augmenté que de 4,6% en janvier alors qu'elles progressaient de 7,1% pour les autres pays de l'Union européenne et de 15,4% pour le reste du monde.

L'excédent commercial de la République fédérale a ainsi atteint 14,2 milliards d'euros pour le premier mois de l'année, contre 13,9 milliards en décembre et 13,5 milliards attendus.

Ces chiffres marquent une fois de plus un contraste net avec ceux de la balance commerciale française, dont le déficit s'est au contraire creusé en janvier à 5,32 milliards d'euros selon les chiffres publiés jeudi.

DES SIGNES ENCOURAGEANTS, TOUJOURS DES RISQUES

De nombreux économistes espèrent que l'économie allemande sera restée stable au premier trimestre après la contraction de 0,2% des trois derniers mois de 2011, ce qui lui éviterait une récession proprement dite (deux trimestres consécutifs de baisse du PIB).

Parmi les autres indicateurs allemands publiés cette semaine, la production industrielle est ressortie en hausse en janvier grâce au dynamisme des secteurs de la construction et de l'industrie manufacturière. Et plusieurs grandes entreprises du pays ont manifesté ces derniers jours un optimisme prudent en mettant en avant la demande des pays émergents.

Deutsche Post DHL a ainsi dit s'attendre à une poursuite de sa croissance grâce à la vigueur de la demande asiatique tandis que l'équipementier automobile et fabricant de pneus Continental a estimé que la bonne tenue des marchés asiatique et nord-américain devrait compenser la faiblesse de l'Europe.

Les importations allemandes, elles, ont augmenté de 2,4% CVS en janvier, alors que le marché prévoyait une hausse de 1,4% seulement, ce qui suggère que la demande intérieure continue de soutenir l'activité.

Parmi les motifs d'inquiétude, les commandes à l'industrie ont baissé contre toute attente en janvier en raison d'une faiblesse de la demande étrangère et les ventes au détail ont elles aussi reculé.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...