Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes très nettement en baisse

Marché : Les bourses européennes très nettement en baisse

Les bourses européennes très nettement en baisseLes bourses européennes très nettement en baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes se sont très nettement retournées à la baisse à la mi-séance, perdant entre 2% et plus de 4% pour Milan, alors que le rendement de l'emprunt à 10 ans italien a franchi la barre des 7% et que le "spread" (écart de rendement) Italie/Allemagne à 10 ans s'est envolé vers de nouveaux records de près de 570 points de base (pdb).

L'indice CAC 40 perdait 2,68% à 3.058,96 points vers 13h00, alors que l'EuroStoxx 50 reculait de 2,98% et Milan de 4,28%. Les autres grandes places européennes reculaient également, Londres perdant 1,96% et Francfort 2,12%.

Les financières se sont retournées avec le reste du marché et pèsent sur la tendance avec un indice bancaire en baisse de 4,3% et un indice des assureurs en baisse de 4,37%, essuyant les deux plus fortes baisses sectorielles en Europe.

ING (-7,8%) et Axa (-4,8%) figurent parmi les plus fortes baisses en Europe, de même qu'HSBC (-5,6%) et Société générale (-5,45%), après avoir publié leurs résultats trimestriels. et

Vodafone (-0,1%) résiste après avoir relevé sa perspective de bénéfice pour l'année, grâce notamment à une demande soutenue dans les pays émergents.

La poursuite du rebond constatée dans les premiers échanges dans des marchés qui saluaient l'annonce d'un prochain départ du Premier ministre Silvio Berlusconi a fait long feu, dans un contexte politique et économique italien qui reste très instable et incertain.

"Il n'y a aucune garantie que son successeur sera capable de faire mieux. Il faut juste surveiller de près le rendement italien pour l'instant", souligne Christian Jimenez, gérant et président de Diamant Bleu Gestion.

La chambre de compensation LCH.Clearnet a d'ailleurs augmenté les appels de marge sur la dette italienne, au moment où le taux de rendement de l'emprunt d'Etat atteignait des niveaux jugés insoutenables, ce qui a encore accentué la pression sur ce marché.

Les investisseurs surveillent également la Grèce. La composition du nouveau gouvernement grec pourrait être annoncée mercredi et les discussions butent toujours sur le nom du successeur de George Papandréou chargé de mettre en oeuvre les réformes.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...