Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes terminent en nette hausse

Marché : Les bourses européennes terminent en nette hausse

Les bourses européennes terminent en nette hausseLes bourses européennes terminent en nette hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en vive hausse vendredi, les chiffres rassurants de l'emploi aux Etats-Unis l'emportant sur les inquiétudes concernant l'évolution de la crise de la dette en zone euro.

Le taux de chômage a chuté de manière inattendue en septembre aux Etats-Unis, revenant à son niveau d'il y a presque quatre ans. Elément clé de l'élection présidentielle du 6 novembre, il a reculé de 0,3 point pour retomber à 7,8% le mois dernier, a annoncé le département du Travail.

Les Bourses européennes ont bénéficié de cette nouvelle encourageante. À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,64% (55,84 points) à 3.457,04 points et a pris 3,04% sur la semaine. Le Footsie britannique a gagné 0,74% et le Dax allemand 1,27%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prenait 1,03%. La Bourse de Milan a grimpé de 2,35% tandis que celle de Madrid gagnait 1,81%.

Le secteur automobile et les banques, particulièrement sensibles à la santé économique mondiale, ont enregistré les plus forts gains.

L'action EADS a enregistré une hausse de 2,24% à la suite d'informations de presse évoquant un échec des discussions avec BAE Systems (-1,59%) sur leur projet de rapprochement, démenties toutefois par les deux groupes.

Wall Street a également accru ses gains après l'annonce d'un recul du taux de chômage, poussant l'indice Dow Jones à son plus haut niveau depuis cinq ans. Le Dow a atteint un plus haut de séance à 13.661 points, un niveau qu'il n'avait plus côtoyé depuis mi-décembre 2007. Il était redescendu à 13.630 points (+0,39%) à 15h45 GMT.

Le Standard & Poor's et le composite du Nasdaq signent des progressions comparables d'environ 0,30%.

A la baisse, le titre Zynga plongeait en revanche de plus de 18% après avoir revu à la baisse sa prévision 2012 pour la deuxième fois de l'année.

Le dollar reste sous pression face à l'euro mais a atteint un plus haut de deux semaine contre le yen. La monnaie nippone est délaissée par les investisseurs qui craignent que les autorités japonaises interviennent pour la déprécier.

Le recul du chômage aux Etats-Unis a fait baisser les cours des Treasuries, les investisseurs se détournant des valeurs-refuge.

Après avoir enregistré de nets gains, les cours du pétrole se sont brutalement retournés, le baril de Brent repassant en-dessous de la barre des 111 dollars.

Catherine Monin pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...