Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes se reprennent à la mi-séance

Marché : Les Bourses européennes se reprennent à la mi-séance

Les Bourses européenne se reprennent à la mi-séanceLes Bourses européenne se reprennent à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes se reprennent à la mi-séance et touchent un plus haut de 18 mois, portées, comme l'euro et les cours des obligations des pays dits périphériques de la zone euro, par la publication d'un indice ZEW en nette amélioration au mois de décembre.

Cet indice, qui mesure le sentiment des investisseurs en Allemagne, s'est amélioré beaucoup plus que prévu en décembre, passant de -15,7 à 6,9 et revenant en territoire positif pour la première fois depuis mai 2012.

Les marchés sont également soutenus par les anticipations de nouvelles mesures de soutien de la Réserve fédérale à l'économie américaine dans les jours à venir, des attentes qui font pression sur le cours du dollar.

Alors que les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse comprise entre 0,2% et 0,23%, à Paris, le CAC 40 avançait de 0,68% à 3.636,56 points à la mi-séance. À Francfort, le Dax prenait 0,57% et à Londres, le FTSE gagnait 0,23%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 affichait une hausse de 0,73%.

Aux valeurs, l'action KBC chutait de plus de 5% vers 11h50 GMT après une augmentation de capital du bancassureur belge.

L'action Tullow plongeait également de près de 6% après que le groupe pétrolier britannique à déclaré, d'une part, qu'un forage au large du Ghana n'avait rien donné et, d'autre part, qu'il allait racheter un groupe norvégien pour potentiellement 670 millions de dollars.

A la hausse, le titre Suez Environnement bondissait de plus de 7%, plusieurs analystes évoquant des rachats de positions vendeuses sur la valeur après des déclarations du PDG de GDF Suez (+1,16%) confirmant ses intentions sur le pacte d'actionnaires le reliant à sa filiale.

Sur le marché des taux, la Grèce a placé mardi 4,38 milliards d'euros de bons du Trésor à un et six mois afin de refinancer des titres de dette arrivant à maturité le 14 décembre, a annoncé l'agence de gestion de la dette publique (PDMA).

Grâce à un effort supplémentaire des banques grecques, l'offre de rachat d'obligations soumise par Athènes à ses créanciers privés devrait être un succès et permettre le versement de la prochaine tranche de l'aide internationale.

Le Trésor espagnol a de son côté adjugé pour 3,9 milliards d'euros de dette à court terme, à des rendements en baisse par rapport aux opérations précédentes.

Les cours du pétrole sont soutenus par les tensions croissantes au Moyen-Orient et par la légère dépréciation du dollar. Les cours de Brent dépassent les 108 dollars le baril.

Catherine Monin pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...