Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes ouvrent en ordre dispersé

Marché : Les Bourses européennes ouvrent en ordre dispersé

Les Bourses européennes ouvrent en ordre disperséLes Bourses européennes ouvrent en ordre dispersé

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en ordre dispersé lundi et dans une fourchette étroite, partagées entre l'élan donné par le nouveau record inscrit vendredi à Wall Street et les inquiétudes liées à l'Ukraine.

Le président ukrainien par intérim, Oleksander Tourtchinov, a qualifié de "farce" le référendum organisé dimanche par les séparatistes pro-russes de l'est du pays, en accusant directement la Russie de vouloir perturber la présidentielle du 25 mai dans l'ensemble du pays. Selon les séparatistes, le "oui" à l'emporté à près de 90%.

Les ministres européens des Affaires étrangères se réunissent ce lundi et devraient adopter de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie.

Ces tensions occultent le nouveau record historique inscrit vendredi soir par l'indice Dow Jones.

Une vingtaine de minutes après le début des échanges, à Paris, le CAC 40 abandonnait 0,31% à 4.463,54 points. À Francfort, le Dax gagnait 0,17% et à Londres, le FTSE prenait 0,11%. L'indice EuroStoxx 50 cédait 0,02% tandis que le FTSEurofirst 300 progressait de 0,07%.

La Bourse de Moscou est dans le rouge et le rouble cède du terrain face au dollar avant la réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne, qui pourrait déboucher sur de nouvelles sanctions visant des responsables russes.

Aux valeurs, Alstom prend plus de 2% et se classe en tête du CAC 40 après les déclarations du week-end laissant espérer une offre de Siemens sur le groupe français face à celle de General Electric.

Renault abandonne 0,72% après les résultats annuels de son allié Nissan, qui a dit tabler sur une progression de ses résultats et du taux de distribution de ses dividendes inférieure à celle des analystes.

Sky Deutschland bondit de près de 8% après les informations de presse selon lesquelles BSkyB (-2,36%) pourrait racheter l'ensemble des actifs européens de 21st Century Fox.

Sur le marché des changes, l'euro se maintient en dessous de 1,38 dollar après deux séances d'une forte baisse déclenchée par les propos de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), sur la possibilité de nouvelles mesures de soutien à l'économie de la zone euro le mois prochain.

Le cours du pétrole Brent reste au-dessus de 108 dollars le baril et celui du brut léger américain à plus de 100 dollars, soutenu par la situation en Ukraine.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...