Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes ouvrent en nette baisse

Marché : Les bourses européennes ouvrent en nette baisse

Les bourses européennes ouvrent en nette baisseLes bourses européennes ouvrent en nette baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont débuté en nette baisse mardi, poursuivant la correction entamée la veille, après un "rally" de plus de 12% en dix jours, encore sous le coup des déclarations du ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble, qui a prévenu lundi que le prochain sommet de l'Union européenne n'apporterait pas de solution définitive à la crise.

L'annonce d'une évaluation de la perspective de la note de la France par Moody's, des résultats décevants aux Etats-Unis, notamment d'IBM, ainsi qu'un ralentissement de la croissance chinoise pèsent également sur la tendance ce matin.

A Paris, l'indice CAC 40 perd 2,16% vers 9h40 à 3.097,63 points.

L'agence de notation Moody's a annoncé lundi qu'elle allait surveiller et évaluer le caractère stable de la perspective du "Aaa" français au cours des trois prochains mois.

Si, au terme de cette période, elle venait à abaisser à "négative" cette perspective, une dégradation ne serait pas à exclure au cours des deux prochaines années.

Les valeurs BANCAIRES françaises sont parmi les plus touchées par la correction et l'annonce par Moody's d'une évaluation de la perspective stable de la France: SOCIETE GENERALE perd 6%, BNP PARIBAS 6,1% et CREDIT AGRICOLE 4%, alors que l'indice sectoriel européen cède 2%.

La prime demandée par les investisseurs pour détenir des titres de dette souveraine français à dix ans plutôt que leurs équivalents allemands a atteint un plus haut de 16 ans mardi après l'annonce par Moody's de sa décision d'évaluer d'ici trois mois la perspective de la note "triple A" qu'elle accorde pour l'instant à l'Etat français.

"En attendant les sommets décisifs de l'Union européenne et du G20, les Bunds restent pris entre l'espoir d'une solution en grand et le scepticisme (...). La séance devrait rester dirigée par les annonces politiques", commente un analyste taux de Commerzbank.

Les valeurs CYCLIQUES sont également attaquées, notamment le secteur automobile après les immatriculations en Europe et les technologiques après les résultats sans surprise d'IBM. PEUGEOT perd 4,8% et CAP GEMINI 3,8%

DANONE fait exception et gagne 1,1%, une des seules valeurs du CAC dans le vert, après la publication de ventes trimestrielles conformes aux attentes et, surtout, la confirmation de ses objectifs pour l'année 2012.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...