Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

Marché : Les Bourses européennes ouvrent en légère hausse

Les Bourses européennes ouvrent en légère baisseLes Bourses européennes ouvrent en légère baisse

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse lundi, les investisseurs préférant jouer la carte de la prudence au lendemain des déclarations des dirigeants du G20 qui se sont abstenus de condamner explicitement l'attitude du Japon vis-à-vis de sa propre monnaie.

Le G20 a conclu sa réunion samedi à Moscou en promettant de ne pas s'engager dans une "guerre des monnaies" et a remis à plus tard l'adoption de nouveaux objectifs de réduction de la dette en raison de la conjoncture économique mondiale toujours fragile.

À Paris, le CAC 40 cède 0,29% (10,46 points) à 3.649,91 points vers GMT. À Francfort, le Dax recule de 0,10% et à Londres, le FTSE abandonne 0,09%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 0,42%.

Evoluant toujours au gré des fluctuations du yen, qui a poursuivi son repli après les conclusions du G20, la Bourse de Tokyo a de son côté bondi de plus de 2%, revenant ainsi à son pic de quatre touché récemment.

Avec la fermeture de Wall Street ce lundi aux Etats-Unis, en raison du "Presidents day", les volumes devraient rester étroits d'autant que l'agenda des indicateurs et des résultats est mince.

Aux valeurs, Natixis bondit de près de 20% après que la banque et sa maison mère, BPCE, ont annoncé dimanche une réorganisation de leur liens capitalistiques qui passera par le rachat, pour 12,1 milliards d'euros en cash, des certificats coopératifs d'investissement que Natixis détient dans les Caisses d'épargne et les Banques populaires.

Carlsberg perd plus de 5% après avoir fait état lundi de résultats trimestriels légèrement inférieurs aux attentes des analystes financiers, les ventes du brasseur danois ayant stagné en Russie et restant mitigées en Europe occidentale.

La stabilité est également de mise sur le marché des changes et sur ceux du pétrole sur les intervenants prenant le temps d'analyser les décision du G20.

Nicolas Delame pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...