Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes ouvrent en légère hausse

Marché : Les bourses européennes ouvrent en légère hausse

Les bourses européennes ouvrent en légère hausseLes bourses européennes ouvrent en légère hausse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse mardi, profitant comme l'euro et les marchés asiatiques d'un courant d'achats à bon compte en attendant l'audition semestrielle du président de la Réserve fédérale Ben Bernanke devant le Sénat, cet après-midi et mercredi.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,37% à 3.191,43 points vers 7h38 GMT. À Francfort, le Dax 0,48% et à Londres, le FTSE 0,15%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 progresse de 0,46%.

L'automobile (+1,14%) est en tête des hausses sectorielles en Europe, alors que la baisse des immatriculations automobiles en Europe a ralenti au mois de juin.

En revanche, les valeurs technologiques essuient la plus forte baisse sectorielle, avec un recul de 0,42%, tirées vers le bas par Alcatel-Lucent, qui chute de plus de 12% à la suite de l'avertissement du groupe sur ses marges pour 2012.

Des ventes au détail plus faibles que prévu aux Etats-Unis et une révision en baisse des prévisions du FMI sur la croissance mondiale lundi ont accentué l'espoir que le président de la Fed ouvre la voie à de nouvelles mesures de stimulation monétaire aux Etats-Unis.

"Malgré les minutes de la Fed la semaine dernière qui montraient que Ben Bernanke et les autres membres ne voyaient pas l'urgence d'une troisième série de mesures d'assouplissement quantitatif, les traders parient sur un discours très souple de Ben Bernanke lors de son audition au Sénat cet après-midi (...) après quelques avertissements sur la croissance mondiale et des indicateurs décevants", commente Jonathan Sudaria, trader chez London Capital Group.

Les investisseurs attendent l'indice ZEW allemand, ainsi que l'adjudication espagnole de 2,5 à 3,5 milliards d'euros de bons à 12 et 18 mois, la première adjudication depuis l'annonce du plan d'austérité. Ils prévoient un net recul des taux, qui resteront cependant très élevés.

Aux Etats-Unis, outre l'audition de Ben Bernanke, les intervenants seront attentifs aux prix à la consommation et aux salaires réels, puis la production industrielle du mois de juin, avant l'indice immobilier NAHB du mois de juillet.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...