Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes ouvrent en légère hausse

Marché : Les bourses européennes ouvrent en légère hausse

Les bourses européennes ouvrent en légère hausseLes bourses européennes ouvrent en légère hausse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère hausse mardi, les investisseurs s'accrochant à l'espoir de voir la Banque centrale européenne voler au secours de l'Espagne et de l'Italie en dépit de sa mise au point la veille sur ce sujet, appuyée en outre par l'Allemagne.

Après quelques minutes d'échanges, le CAC 40 gagnait 0,75% (26 points) à 3506,58 points. À Francfort, le Dax progressait de 0,45% et à Londres, le FTSE prenait 0,49%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 était en hausse de 0,70%.

Aux valeurs, Siemens gagnait 0,95% à 75,44 euros après des informations de presse évoquant des discussions préliminaires en vue de la suppression de milliers d'emplois par le conglomérat allemand pour répondre à la chute de ses ventes.

Les valeurs bancaires rebondissaient après avoir souffert lundi, leur indice sectoriel progressant de 0,90% en attendant le résultat d'une adjudication de dette espagnole à échéance courte.

"Les marchés ne sont pas en mode défensif, mais il ne sont pas enclins non plus à la prise de risque. Les lumières oranges clignotent mais elles ne sont pas encore passées au rouge", estime Yuuki Sakurai, de Fukoku Capital Management, selon lequel un soutien sans équivoque de l'Allemagne à l'euro serait davantage de nature à apaiser les marchés que toute mesure de la BCE.

"Une intervention limitée et fortement conditionnée de la BCE a peu de chance de soulager rapidement les tensions financières qui affectent les rendements des 'périphériques' européens", souligne également une note de recherche de Barclays Capital. "Pour le moment, il semble cependant que les investisseurs privilégient l'espoir au scepticisme", ajoute-t-elle.

Cette tendance est également valable sur le marché obligataire, avec un recul d'une vingtaine de "ticks" des futures sur Bund, à 141,80 à 7h20 GMT, après un article du journal britannique The Telegraph confirmant des informations données auparavant par des médias allemands suivant lesquels des experts de la BCE planchent sur des solutions pour freiner les coûts d'emprunt de l'Espagne et de l'Italie.

"C'est uniquement de la spéculation", prévient toutefois un trader. "Les échanges sur Bund ne sortent pas de la fourchette de fluctuation et on pourrait remonter très vite à 142,00."

Le taux de rendement espagnol à dix ans, qui était revenu à près de 6,40% après ses plus bas de la veille (6,20%), se détend légèrement, à 6,32%, en attendant une émission de bons à 12 et 18 mois qui devrait tester l'appétit des investisseurs pour le papier espagnol.

L'euro et le pétrole sont en légère hausse, sans s'éloigner de leurs repères du moment dans des marchés toujours peu actifs. L'euro s'échangeait à 1,2370 dollar à 7h20 GMT, tandis que le Brent de la mer du Nord repassait au-dessus de 114 dollars le baril.

David Brett, Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...