Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes ouvrent en légère baisse

Marché : Les Bourses européennes ouvrent en légère baisse

Les Bourses européennes ouvrent en légère baisseLes Bourses européennes ouvrent en légère baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse lundi, subissant des prises de bénéfice après leur poussée de la semaine dernière, mais la bonne tenue du secteur bancaire leur permet de limiter les pertes.

Après près de trois quarts d'heure d'échanges, le CAC 40 abandonne 2,77 points ou 0,07% à Paris, à 3.727,25 points, après s'être adjugé 3,03% pour sa première semaine de 2013. Le FTSE cède pareillement 0,12% à Londres et le Dax 30 0,16% à Francfort.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de son côté de 0,01% après avoir terminé vendredi à son meilleur niveau depuis 22 mois et l'indice EuroStoxx 50, porté par le secteur bancaire, a effacé ses pertes initiales pour afficher une progression de 0,11%.

Tokyo avait auparavant clôturé en repli de 0,83%, après cinq séances de hausse.

Contre la tendance, les banques montent à l'unisson après la décision du Comité de Bâle, annoncée dimanche, de leur accorder un délai supplémentaire pour constituer les réserves de liquidités qu'elles devront détenir en permanence.

Neuf banques figurent ainsi dans les premières hausses du FTSEurofirst 300, Deutsche Bank (+3,29%), Société générale (+3,12%) et BNP Paribas (+3,09%) en tête. L'indice sectoriel des banques avance de 1,51%.

"La décision du Comité de Bâle apporte un peu d'air au secteur, ce qui est profitable pour l'économie dans son ensemble", observe Koen De Leus, économiste chez KBS à Bruxelles.

"De manière générale, l'optimisme reste de mise sur le marché", ajoute-t-il. Le 'mur budgétaire' a été évité aux Etats-Unis, la crise de la dette s'est apaisée en Europe et l'économie chinoise semble renouer avec la croissance. Mais il reste des vents de face avec la faiblesse de la croissance en Europe et la question budgétaire qui va continuer de se poser aux Etats-Unis".

A Milan, IMMSI, principal actionnaire d'Alitalia, s'envole de 8% en réaction à des informations de presse sur un possible intérêt d'Air France-KLM pour la compagnie aérienne italienne. Air France-KLM prend de son côté 0,97%.

Sur le marché des changes, le dollar se renforce face à l'euro mais faiblit contre le yen, qui profite de la perspective de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la part de la Banque du Japon. Shinzo Abe, le nouveau Premier ministre japonais, a une nouvelle fois appelé lundi à des mesures audacieuses pour sortir le pays de la déflation.

Les fonds d'Etat allemands se reprennent dans les premiers échanges après avoir reculé la semaine dernière à leur plus bas niveau depuis un mois.

Le future sur le Bund remonte à 143,09 vers 8h15 GMT, après avoir perdu trois points entiers la semaine dernière pour tomber jusqu'à 142,75 à sa clôture de vendredi.

Sur le marché pétrolier, le Brent de mer du Nord subit des prises de bénéfice et reflue de 0,40% à 110,87 dollars, sous la barre des 111 dollars. Le brut léger américain, qui avait plus fortement progressé la semaine dernière (+2,5% contre +0,6% pour le Brent), accuse un repli plus important et cède 0,53% à 92,60 dollars.

Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...