Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes ouvrent en légère baisse

Marché : Les bourses européennes ouvrent en légère baisse

Les bourses européennes ouvrent en légère baisseLes bourses européennes ouvrent en légère baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse lundi, les investisseurs étant partagés entre l'espoir de nouvelles mesures de relance de l'économie en Chine et la prudence avant l'audition semestrielle du président de la Réserve fédérale américaine Ben Bernanke devant le Congrès.

À Paris, le CAC 40 reculait de 0,41% à 3.167,73 points après un quart d'heure de cotation. À Francfort, le Dax abandonnait 0,21% et à Londres, le FTSE cédait 0,15%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 perdait 0,32%.

Les valeurs européennes des assurances (+0,45%) et des services financiers (+0,39%) étaient les seules à tirer leur épingle du jeu dans les premiers échanges.

Aux valeurs, Areva gagnait 1% après avoir annoncé vendredi la cession d'une participation de 63% détenue dans le producteur d'or canadien La Mancha Resources au groupe Weather II pour 315 millions de dollars canadiens (253,6 millions d'euros).

Selon le China Securities Journal, le gouvernement chinois pourrait se réunir dès mercredi pour dévoiler un nouveau plan de soutien à la croissance du produit intérieur brut, après l'annonce vendredi d'un recul pour le sixième trimestre consécutif, à 7,6% au deuxième trimestre.

En revanche, les analystes ne s'attendent pas à des annonces spectaculaire de la part de Ben Bernanke, le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed ayant montré que seule une minorité de ses membres étaient favorables en l'état actuel des choses à un troisième assouplissement quantitatif (QE3).

"En ce moment, les indicateurs économiques sont très partagés, donc je ne pense pas que Bernanke puisse prendre un engagement clair en faveur du QE pour l'instant", estime le consultant David Hale. "La seule chose qu'il peut faire, c'est laisser toutes les options ouvertes et voir dans quel état sera l'économie en septembre."

Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...