Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes ouvrent en baisse

Marché : Les bourses européennes ouvrent en baisse

Les bourses européennes ouvrent en baisseLes bourses européennes ouvrent en baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse jeudi, un nouveau repli de l'activité manufacturière en Chine alimentant les craintes d'un ralentissement économique mondial.

L'activité manufacturière en Chine s'est contractée pour le cinquième mois consécutif en mars, d'après l'estimation préliminaire de l'indice calculé par la banque HSBC auprès des directeurs d'achat. Cet indice PMI ressort à 48,1 après 49,6 en février.

Les investisseurs surveilleront de près les indices PMI manufacturiers européens. L'activité dans le secteur privé en France s'est contractée en mars, montrent les premières estimations de Markit, l'indice PMI manufacturier reculant à 47,6 après 50,0 en février.

Celui de l'Allemagne ressort également en repli, à un plus bas de quatre mois.

"Il y a une inquiétude, que je partage, qui est celle d'une reprise inégale, la périphérie de la zone euro étant en particulier plutôt faible, et d'anciens moteurs comme la Chine ne connaissant pas de reprise prononcée", note Gerhard Schwarz, stratège actions pour Baader Bank.

"Je ne dirais pas que c'est une correction profonde, ce pourrait être un processus de consolidation sur les prochaines semaines; les marchés sont en territoire de surachat et cherchent le prochain catalyseur."

A Paris, vers 9h25 le CAC 40 perd 0,52% (18,5 points) à 3.508 points. A Francfort, le Dax cède 0,17% et à Londres, le FTSE perd 0,3%.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 0,23%, entamant une quatrième séance consécutive de repli, ce qui constituerait sa plus longue période de baisse depuis que les marchés d'actions ont retrouvé des couleurs en novembre dernier.

Les valeurs cycliques sont les plus touchées. L'indice sectoriel européen des ressources naturelles a ouvert en repli de 1,1%, celui du secteur bancaire cède 0,65% et celui de la distribution perd 0,55%.

Kingfisher recule de 1,3% après l'annonce de ses résultats annuels.

A contre-courant, Hermès bondit de 3,6%. Porté par une demande de produits de luxe qui défie la crise européenne, le groupe a affiché un résultat opérationnel 2011 en hausse de 32,5%, une marge record et a annoncé le versement d'un dividende exceptionnel de cinq euros par action.

Poweo s'envole de 29%, son conseil d'administration et celui de Direct Energie ayant approuvé le principe d'une fusion.

Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...