Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes ouvrent dans le vert

Marché : Les Bourses européennes ouvrent dans le vert

tradingsat

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse lundi pour la deuxième séance consécutive, notamment tirées par le sentiment que la situation politique peut se débloquer en Italie avec la réélection à la présidence de Giorgio Napolitano.

Les marchés actions se remettent également de la forte baisse accusée la semaine dernière sur fond d'inquiétudes suscitées par l'état de l'économie mondiale.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,65% (23,67 points) à 3.675,63 points vers 07h30 GMT. À Francfort, le Dax progresse de 0,71% et à Londres, le FTSE est en hausse de 0,70%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,80%.

L'indice européen des valeurs bancaires, grimpe de 1,5%, la plus forte progression sectorielle.

L'action Accor (+2,78%) signe la plus forte hausse de l'indice parisien, Morgan Stanley ayant relevé sa recommandation sur la valeur.

Contre la tendance, Philips recule de 2,52%, marquant la plus forte baisse de l'indice Euro Stoxx 50, après que le groupe néerlandais a annoncé un bénéfice net pour le premier trimestre légèrement supérieur aux attentes, tout en disant toujours prévoir un premier semestre peu porteur, en particulier en Europe et aux Etats-Unis.

De son côté, le titre Delhaize prenait quelque 8%, signant la meilleure performance de l'indice Euro Stoxx 600, après que le distributeur belge a fait état d'un résultat opérationnel courant en hausse de 13,7%, à 214 millions d'euros, pour le premier trimestre 2013, à la faveur d'une amélioration des marges aussi bien aux Etats-Unis qu'en Belgique.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bunds allemands sont en légère baisse, au lendemain de la réélection du président Giorgio Napolitano en Italie pour un nouveau mandat de sept ans.

Toutefois, cette baisse pourrait rester limitée en raison de la publication dans l'attente de la publication, prévue mardi, des indices PMI flash de la zone euro, qui devraient confirmer le piètre état de la conjoncture de la région.

L'euro est stable face au billet vert, autour de 1,3055 dollar, après être monté jusqu'à 1,3128 en séance vendredi en réaction aux déclarations de Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, qui a rectifié des propos précédents en jugeant que le niveau des taux d'intérêt était approprié en Europe.

Le yen reste en très légère hausse face à la monnaie américaine, mais reste proche du seuil des 100 yens pour un dollar. Vendredi, le Japon avait estimé vendredi avoir obtenu un quitus du G20 à sa politique ultra-accommodante, ce qui avait provoqué une baisse de la monnaie japonaise. "Même si le yen n'a pas encore touché les 100 dollars, les anticipations du marché d'une poursuite de sa dépréciation son élevées", explique toutefois Hiroyuki Fukunaga, directeur de Investrust.

Le baril de Brent est en légère baisse et évolue sous le seuil des 100 dollars la baril (99,62 dollars), après avoir déjà perdu près de 10% au mois d'avril en raison des chiffres jugés décevants de l'économie américaine et chinoise.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...