Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes hésitantes à l'ouverture

Marché : Les bourses européennes hésitantes à l'ouverture

Les bourses européennes hésitantes à l'ouvertureLes bourses européennes hésitantes à l'ouverture

(Reuters) - Les principales Bourses européennes sont hésitantes à l'ouverture jeudi, tiraillées entre des nouvelles rassurantes sur le front des résultats de sociétés et les conséquences d'une dégradation de la note de la dette espagnole par Standard & Poor's.

Après 25 minutes d'échanges, l'indice Cac 40 avance de 1,05 point ou 0,03% et le FTSE londonien prend 0,09%. Le Dax allemand abandonne en revanche 0,06% et l'indice paneuropéen Eurostoxx 50 0,3%.

Alors que les marchés ont subi trois séances de baisse dans la crainte de mauvais résultats de sociétés, Carrefour a agréablement surpris en annonçant une stabilisation de son chiffre d'affaires trimestriel. Le titre, de loin la meilleure performance du Cac et de l'EuroStoxx50, s'adjuge 4,63% après une ouverture en hausse de 5%.

De même Burberry bondit de 6,88% à Londres en réaction à des chiffres de ventes qui ont rassuré après l'avertissement sur ses résultats du mois dernier.

EADS s'octroie encore 0,33% au lendemain de l'annonce de l'arrêt de ses négociations de fusion avec BAE Systems, lequel remonte de 0,53%.

Parmi les plus fortes baisses de l'indice Eurostoxx50 figurent les banques espagnoles Santander (-1,71%) et BBVA (-1,67%) après la décision de Standard & Poor's de réduire de deux crans la note souveraine de l'Espagne, à "BBB-", soit le dernier niveau avant la catégorie spéculative.

L'agence s'aligne ainsi sur la note Baa3 de Moody's Investors Service, en cours de réexamen.

"Ce n'est pas de bon augure pour l'Espagne. Les chiffres macroéconomiques sont mauvais et le problème de la dette est toujours là. Les difficultés de la zone euro vont encore dominer le mois d'octobre", prédit Manoj Ladwa, responsible actions chez TJ Markets à Londres.

Le déclassement de la note de Madrid par S&P pousse les rendements obligataires espagnols à la hausse et a pesé sur l'euro pendant la nuit.

Le rendement de l'emprunt espagnol à 10 ans s'adjugeait 13 points de base en début de séance, à 5,96%, tandis que le rendement du papier à trois ans prenait 17 pdb. Dans la foulée, les rendements italiens montent également.

Sur le marché des changes, l'euro a touché en Asie un plus bas depuis le 1er octobre de 1,2825 dollar mais il a depuis refait son retard et s'affiche en légère hausse dans les premiers échanges en Europe.

Le pétrole, pour sa part, reste soutenu par les tensions au Moyen-Orient entre Turquie et Syrie d'une part, Israël et Iran de l'autre. Mais sa progression est limitée par la situation macro-économique, qui a amené l'Opep et l'EIA, l'agence américaine de l'énergie, à réduire leurs prévisions de demande pour 2013.

Véronique Tison pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...