Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes entament la semaine en légère baisse

Marché : Les bourses européennes entament la semaine en légère baisse

Les bourses européennes entament la semaine en légère baisseLes bourses européennes entament la semaine en légère baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont entamé la semaine sur un léger recul, lundi, après avoir vu leurs espoirs de réponse rapide de la BCE à la crise de la dette de la zone euro douchés par une mise au point de la banque centrale invitant médias et gouvernements à ne pas "spéculer" sur la forme que pourrait prendre un éventuel plan de rachat d'obligations souveraines.

À Paris, le CAC 40 a reculé de 0,22% à 3.480,58 points. Le Footsie britannique a cédé 0,48% et le Dax allemand un modeste 0,10%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 s'est replié de 0,46%.

En Europe, les marchés, peu actifs, sont passés dans le rouge ou ont creusé leurs pertes après la mise au point de la BCE faisant suite à un article publié dimanche par le Spiegel, selon lequel elle envisage de fixer des seuils de taux d'intérêt pour les obligations souveraines de pays en difficulté. "Il est absolument trompeur d'évoquer des décisions qui n'ont pas encore été prises, pas plus qu'elles n'ont été discutées par le conseil des gouverneurs de la BCE, qui interviendra strictement dans le cadre de son mandat", a déclaré un porte-parole de l'institution monétaire.

La BCE a par ailleurs confirmé qu'elle n'avait pas acheté la moindre obligation souveraine la semaine dernière, laissant son Programme pour les marchés de titres (SMP) en sommeil pour la 23ème semaine consécutive.

Les valeurs bancaires ont payé le tribut le plus lourd à cette mise au point de la BCE, leur indice sectoriel reculant de 1,46%, dans le sillage notamment de Crédit Agricole (-4,45%) et Société Générale (-3,62%).

Les valeurs des ressources naturelles (-1,42%) ont également souffert, toujours plombés par Lonmin (-4,61%) malgré la reprise du travail à la mine de platine de Marikana après la mort de 34 grévistes abattus par la police sud-africaine.

"L'accalmie estivale pourrait se prolonger encore quelques jours mais les publications et évènements qui interviendront cette semaine devraient donner aux marchés un avant-goût des évolutions à attendre le mois prochain", commente la note "Perspectives économiques et de marchés" du Crédit agricole. "Sur les marchés obligataires, le principal obstacle à une nouvelle convergence entre les rendements de la périphérie et du core sera lié à la situation en Grèce ainsi qu'à toute forme d'opposition aux interventions de la BCE".

La Bundesbank a réitéré dans sa note mensuelle publiée lundi son opposition à tout rachat d'obligations souveraines par la BCE, tandis que la mise au point de la BCE a enrayé la détente du rendement des obligations souveraines espagnoles.

Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...