Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les Bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séance

Marché : Les Bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séance

Les Bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séanceLes Bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes oscillent autour de leurs clôtures de la veille mercredi à mi-séance, et Wall Street est également attendue sans tendance à l'ouverture, dans un climat de consolidation après le récent "rally".

À Paris, l'indice CAC 40 cède 0,29% à 3.730,24 points vers 12h00 GMT après avoir démarré sur une note positive. À Francfort, le Dax en revanche prend 0,23% et à Londres, le FTSE est stable (+0,06%), soutenu par Unilever. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 cède 0,14%, avec un indice technologique en hausse de 1%.

Les futures sur indices signalent une ouverture peu changée à Wall Street.

En Europe, les technologiques soutiennent la cote depuis l'ouverture après les résultats meilleurs que prévu publiés aux Etats-Unis mardi par IBM, Google et Texas Instruments, en attendant Apple à la clôture.

L'apaisement des craintes autour du plafond de la dette aux Etats-Unis et les récents signes d'amélioration de la conjoncture mondiale sont également des facteurs de soutien.

Les républicains, qui dominent la Chambre des représentants, veulent adopter ce mercredi un texte autorisant un relèvement du plafond de la dette publique jusqu'au 19 mai. Barack Obama a fait savoir qu'il ne s'y opposerait pas.

"En ce qui concerne le marché, la crise est finie, mais pour l'économie réelle, il nous faut encore subir certains de ses effets", note Nick Kounis, responsable de la recherche d'ABN AMRO, tout en ajoutant: "Nous pensons que suffisamment de choses ont été faites pour poser les bases d'une reprise progressive de l'économie cette année, qui va s'accélérer l'an prochain."

L'indice du secteur pharmaceutique (+1,5%), plus forte hausse sectorielle en Europe, est dopé par l'annonce par le géant suisse Novartis d'un retour à la croissance en 2014.

Unilever, qui a publié avant-Bourse une croissance organique de 6,9% pour 2012, légèrement supérieure aux attentes, progresse de 2,5% pour afficher la plus forte hausse de l'EuroStoxx 50 et du Footsie londonien. Danone prend 0,95% dans son sillage.

Le marché obligataire reste porté par l'énorme succès de l'emprunt de référence à 10 ans émis par le Trésor espagnol la veille, dans le cadre d'une émission syndiquée.

Les rendements espagnols à 10 ans poursuivent leur détente vers la barre des 5% mais le Bund gagne du terrain, soutenu par des transactions fondées sur l'analyse graphique.

Sur le marché des changes, le yen poursuit sa hausse face à l'euro et au dollar au lendemain de l'annonce de nouvelles mesures d'assouplissement quantitatif de la Banque du Japon (BoJ) qui ont déçu certains investisseurs et incité à une poursuite des prises de profits.

Le Brent se maintient au-dessus des 112 dollars le baril en attendant les stocks américains. Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...