Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séance

Marché : Les bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séance

Les bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séanceLes bourses européennes en ordre dispersé à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluaient en ordre dispersé à mi-séance, les initiatives étant limitées sur le marché après un fort rally boursier.

À Paris, le CAC 40 progressait de 0,04% (+1,36 points) à 3.489,74 points vers 11h00 GMT. L'indice est un temps parvenu à s'inscrire au-dessus des 3.500 points grâce à un signal technique d'achat.

À Francfort, le Dax gagnait 0,39% et à Londres, le FTSE perdait 0,17%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 avançait de 0,35%.

La Bourse de Milan (+0,46%) et celle de Madrid (+0,20%) parvenaient pour leur part à conforter leurs gains, soutenues par des informations de presse sur l'action de la Banque centrale européenne (BCE) pour faire passer les coûts d'emprunt de l'Espagne et de l'Italie.

Selon le magazine allemand Der Spiegel, la BCE envisage de fixer des seuils de taux d'intérêt pour racheter des obligations souveraines de pays en difficulté, n'achetant ces obligations que si elles sont assortis d'un taux dépassant un certain seuil de prime sur le rendement du Bund équivalent.

Cette information a alimenté les espoirs d'une intervention décisive de la BCE lors de sa prochaine réunion au mois de septembre. Toutefois, les déclarations par la suite du ministère des Finances allemand et de la Bundesbank ont douché certaines velléités d'achat sur les marchés.

Par ailleurs, les volumes d'affaires restent très faibles sur les marchés d'actions, ces derniers évoluent en grande partie sur des éléments techniques, d'autant plus que très peu d'indicateurs économiques sont au programme cette semaine.

Aux valeurs, le compartiment des produits de base (-1,16%) signait la plus forte baisse sectorielle en Europe. Le producteur de platine Lonmin chutait en particulier de 4,14% sur des craintes concernant sa production après un mouvement de grève en Afrique du Sud qui a tourné à l'affrontement.

Sur les marchés obligataires, l'espoir d'une action prochaine de la BCE sur des rachats de dette profitait au papier espagnol. Le rendement des obligations espagnoles à dix ans chutait de 24 points de base, à 6,25%.

A l'inverse, les cambistes ont de leur côté réagi aux réticences exprimées par la Bundesbank sur un éventuel programme de rachats d'obligations de la BCE. L'euro se repliait face au dollar, effaçant ses gains de la matinée, pour évoluer à plus de 1,23 dollar.

De son côté, le baril de Brent grimpait à plus de 114 dollars, soutenu par un resserrement des livraisons de pétrole en provenance de la Mer du Nord en raison de la fermeture d'un gazoduc. La perspective d'une plus forte demande en prévision de l'hiver dans l'Hémisphère du Nord favorisait également les cours.

Blandine Hénault pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...