Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes en hausse à la mi-séance

Marché : Les bourses européennes en hausse à la mi-séance

Les bourses européennes en hausse à la mi-séanceLes bourses européennes en hausse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses principales européennes sont en hausse mardi à mi-séance, à l'exception des places du Sud de l'Europe, alors que Wall Street est attendu sur une note positive, dans des marchés pris entre les inquiétudes sur l'Espagne et l'espoir de mesures de soutien à la croissance en Chine.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,48% (12,5 points) à 3.055,25 points vers 11h05 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,7% et à Londres, le FTSE gagne 0,1%, alors que Madrid perd encore 2,5%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 avance de 0,03%.

Selon une source gouvernementale, l'Espagne réfléchit à la manière de recapitaliser la banque en grande difficulté Bankia par l'intermédiaire des marchés financiers, ainsi qu'à un nouveau mécanisme de soutien à ses régions, très endettées.

L'euro est en première ligne et stagne sous la barre des 1,2550 dollar, alors que le rendement de la dette souveraine espagnole à 10 ans fluctue autour du taux de 6,5%.

"Un 'spread' (écart de taux) à 10 ans de plus de 500 points de base avec le Bund et un rendement de 6,5% sont des niveaux insoutenables à long terme", selon Derek Halpenny, responsable de la recherche mondiale chez Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ, concernant la dette espagnole.

"Une décision politique devra donc être rapidement prise, sinon les rendements espagnols vont dépasser le seuil des 7%, niveau qui a entraîné les plans d'aides pour d'autres pays."

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,57% à 0,84%.

Les valeurs cycliques sont en tête des hausses en Europe sur des anticipations de mesures de stimulation de la demande chinoise, avec un indice automobile en hausse de 2% et ArcelorMittal prend 2,1%, l'une des plus fortes hausses de l'EuroStoxx 50 et du CAC.

En revanche, les secteurs défensifs et les bancaires (-1,2%) arrivent en queue de peloton. Les banques espagnoles figurent parmi les plus fortes baisses de l'indice EuroStoxx 50, avec également Société générale à Paris. Banco Santader perd 3,2%.

L'euro se traite autour de 1,2528 dollar, toujours à ses plus bas niveaux depuis juillet 2010, dans un marché focalisé sur la situation financière de l'Espagne.

Les analystes et traders disent que l'euro bénéficie d'un bon niveau de soutien à 1,2500 dollar, niveau qu'il à testé vendredi pour toucher 1,2495 dollar, mais estiment que la devise européenne pourrait rapidement le casser vue l'ampleur de la crise de la dette en zone euro.

Le rendement du Bund à 10 ans allemand se situe juste au-dessus de 1,35%, après avoir touché un record à la baisse de 1,348% en fin de matinée, alors que le future Bund est à plus de 144,50, après a touché un plus haut de 144,58.

Le baril de Brent se stabilise autour de 107 dollars, après avoir franchi les 108 dollars la veille en cours de séance, l'aggravation de la situation en Espagne contrebalançant le risque de perturbation de l'approvisionnement en provenance du Moyen Orient.

Juliette Rouillon pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...