Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes clôturent en légère hausse

Marché : Les bourses européennes clôturent en légère hausse

Les bourses européennes clôturent en légère hausseLes bourses européennes clôturent en légère hausse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont réduit leurs pertes mardi en fin de séance pour finir proches de l'équilibre, les investisseurs espérant un accord rapide en Grèce sur le deuxième plan de sauvetage du pays.

À Paris, l'indice CAC 40 est parvenu à se maintenir au-dessus du seuil de 3.400 points, prenant 0,14% à 3,409,90 points après avoir passé une bonne partie de la séance en territoire négatif. A Francfort, le Dax a cédé 0,16%, tandis que le FTSE londonien a perdu 0,03% et l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 a pris 0,25%.

Un responsable gouvernemental grec a rapporté qu'Athènes mettait la dernière main à un document qui présente les réformes exigées par ses bailleurs de fonds en échange du versement du deuxième plan de renflouement de 130 milliards d'euros.

Sur les marchés des changes, cette information a dopé l'euro qui a atteint un plus haut depuis la mi-décembre.

L'indice Stoxx Europe 600 des bancaires a effacé ses pertes pour finir en progression de 0,47%, avec des gains compris entre 1,2% et 2,1% pour BNP Paribas, Société générale et Crédit agricole.

A l'inverse, UBS a reculé de 1,44% dans des volumes nourris. La banque suisse redoute un début d'année difficile après avoir annoncé des chiffres en demi-teinte pour son quatrième trimestre 2011.

Swatch a perdu près de 4% après l'annonce d'un profit opérationnel de 1,61 milliard de francs suisses en 2011, légèrement inférieur aux attentes.

A Wall Street, le Dow Jones, le S&P et le composite du Nasdaq gagnent autour de 0,2% vers 16h30 GMT.

Les Bunds ont effacé leurs gains sur l'information de progrès en direction d'un accord politique en Grèce sur le sauvetage financier du pays.

Les taux de l'Euribor sont tombés à de nouveaux plus bas de 11 mois en perspective d'une nouvelle injection massive de liquidités dans le système bancaire par la Banque centrale européenne, lors de sa prochaine adjudication de papier à trois ans prévue fin février.

L'euro a grimpé de plus de 1%, atteignant jusqu'à 1,32708 dollar sur la plate-forme électronique EBS, soit son plus haut niveau depuis le milieu du mois de décembre.

"Les informations en provenance de Grèce enlèvent un obstacle pour Athènes à court terme et allègent le risque de crédit massif, ce qui est positif pour l'euro", relève Boris Schlossberg, directeur de la recherche changes chez GFT.

Le Brent progresse autour de 116 dollars le baril, toujours porté par la vague de froid en Europe, les tensions sur le programme nucléaire iranien et les turbulences en Syrie.

Jean Décotte pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...