Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les bourses européennes avancent en début de séance

Marché : Les bourses européennes avancent en début de séance

Les bourses européennes avancent en début de séanceLes bourses européennes avancent en début de séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes affichent quelque 1% de hausse peu après l'ouverture, emmenées par les valeurs minières qui réagissent positivement aux perspectives jugées favorables tracées lundi par Alcoa.

Vers 8h40 GMT, l'indice CAC 40 avançait de 1,27%, après avoir reculé de 3,6% au cours des quatre séances précédentes. La Bourse de Londres gagnait 0,83%, celle de Francfort 1,17% et la place milanaise prenait 1,70%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 1,14%.

L'indice sectoriel regroupant les valeurs européennes liées aux matières premières avançait de 2,22%, plus forte hausse de la cote, après qu'Alcoa a dit que la demande mondiale d'aluminium allait progresser de 7% cette année.

Seul l'indice regroupant les valeurs technologiques européennes affiche un recul, plombé par la chute de près de 19% de Software après que le groupe allemand a affiche des résultats en-deçà de ses propres attentes.

Toujours du côté des pertes, l'actions Philips plongeait de plus de 6% à 14,7 euros après que le géant électronique néerlandais a lancé un avertissement sur ses résultats du quatrième trimestre.

En revanche, TomTom, le spécialiste néerlandais de la géolocalisation, fait un bond de quelque 7,5% après l'annonce d'un accord avec le fabricant sud-coréen de smartphones Samsung Electronics.

"Un bon début de la saison des résultats, cela montre que les perspectives en matière de demande sont plutôt favorables et nous pourrions avoir d'autres surprises heureuses. (Les chiffres d'Alcoa) devraient améliorer le sentiment des marchés mais nous ne pouvons généraliser à partir d'un seul résultats et notre portefeuille reste défensif", déclare Mike Lenhoff, chargé de la recherche chez Brewin Dolphin Securities.

Sur le front de la crise de la dette de la zone euro, certains éléments pourraient ressortir de la rencontre prévue à Berlin entre Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), et la chancelière allemande Angela Merkel.

En attendant, malgré une nouvelle réunion lundi entre cette dernière et le président français Nicolas Sarkozy , les investisseurs continuent d'avoir le sentiment qu'il n'y a aucun progrès tangible dans la résolution de la crise.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...