Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les banques allemandes menacées si la crise s'aggrave, selon s&p

Marché : Les banques allemandes menacées si la crise s'aggrave, selon s&p

Les banques allemandes menacées si la crise s'aggrave, selon s&pLes banques allemandes menacées si la crise s'aggrave, selon s&p

FRANCFORT (Reuters) - Une extension de la crise de la dette souveraine de la zone euro pourrait avoir de graves conséquences pour les banques allemandes, estime l'agence de notation Standard & Poor's (S&P).

"La base de refinancement des grandes banques allemandes est sensible et une perte potentielle de confiance dans les banques en cas d'aggravation de la crise pourrait créer la nécessité d'un soutien, comme ce fut le cas pour Lehman Brothers", a déclaré mercredi à Reuters Stefan Best, responsable de la notation des institutions financières à S&P.

L'agence de notation Moody's a déclassé mercredi la Société Générale et le Crédit Agricole d'un cran, et a prolongé la surveillance de BNP Paribas.

Interrogé sur un possible abaissement de la note de crédit des banques allemandes, Stefan Best a répondu: "Cela dépend de l'étendue de la crise. Les banques pourraient probablement supporter un défaut grec, même sans l'aide de l'Etat, tant qu'une aggravation de la crise est évitée."

Les perspectives de résultats des banques allemandes semblent "plutôt négatives" mais ne sont pas menaçantes pour les institutions financières, tant que la crise reste contenue et que l'Allemagne ne connaît pas de nouvelle récession.

Malgré l'aggravation de la crise, S&P n'a pas abaissé la note de crédit des grandes banques allemandes.

Celles-ci, de même que leurs concurrentes françaises, sont exposées de façon significative aux pays dits "périphériques" de la zone euro.

Les grandes banques françaises semblent avoir un meilleur profil d'activités que leurs homologues allemandes, a précisé Stefan Best, mais les intervenants sur les marchés semblent avoir davantage confiance en l'Allemagne et dans sa puissance économique qu'en la France.

Jonathan Gould, David Holmes, Philipp Halstrick, Mehdi-Nicolas El Moueffak et Catherine Monin pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...