Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Légère hausse à paris, soutenue par eads

Marché : Légère hausse à paris, soutenue par eads

Légère hausse à paris, soutenue par eadsLégère hausse à paris, soutenue par eads

(Tradingsat.com) - Portée par les bons résultats d'EADS, la Bourse de Pars gagne 0,3% mercredi à la mi-séance malgré les inquiétudes persistantes autour du pétrole et de la dette des pays périphériques de la zone euro.

EADS (+3%). Les résultats annuels d'EADS plaisent au marché. A la mi-séance, l'action du géant de l'industrie aéronautique, spatiale et de la défense, figure toujours en tête des progressions du CAC 40. L'EBIT avant éléments non-récurrents est ressorti à 1,3 milliard d'euros, contre 1,2 milliard anticipés, dont environ 280 millions d'euros pour Airbus. Le résultat net a atteint 553 millions d'euros, contre -763 millions d'euros en 2009, et environ 531 millions d'euros anticipés par le consensus. Au-delà des bons chiffres 2010, qui marquent tout de même un retour aux bénéfices après une perte en 2009, EADS a épaté les analystes en annonçant une trésorerie nette de 11,9 milliards d'euros en fin d'exercice, contre 9,8 milliards d'euros l'année précédente. "Elle constitue une base solide pour couvrir les besoins opérationnels du Groupe et assurer sa croissance future", a indiqué EADS.

Crédit Agricole (-1,8%). Les valeurs bancaires évoluent sous pression mercredi, alors que Moody's vient d'abaisser les notes de six banques grecques (National Bank, EFG, Alpha Bank, Piraeus Bank, ATEbank et Attica Bank) deux jours après avoir abaissé la note souveraine de la Grèce de trois crans. A la Bourse de Paris, Crédit Agricole, la banque française la plus exposée à la Grèce via sa filiale Emporiki, cède du terrain avec BNP Paribas, Natixis et Société Générale. Les investisseurs sont par ailleurs sur la défensive dans la perspectives des "stress tests" que la nouvelle Autorité bancaire européenne compte appliquer d'ici le mois de juin à 88 établissements bancaires. Les hypothèses de ces nouveaux tests de résistance s'annoncent plus dures qu'en 2010.

Alcatel-Lucent (-3%). Les prises de bénéfices s'accentuent mercredi, deux jours après avoir refranchi la barre symbolique des 4 euros. La hausse affichée par l'action de l'équipementier télécoms depuis le début de l'année reste néanmoins spectaculaire (+73%), reflétant la forte amélioration du sentiment des investisseurs en l'espace de quelques semaines.

Iliad recule de 3% mercredi matin malgré la publication de résultats annuels supérieurs aux attentes et la confirmation de ses objectifs. Cependant, les recrutements d'abonnés au quatrième trimestre 2010, au nombre de 30 000 sous la marque Free, semblent décevoir les investisseurs. En effet, le consensus était situé autour de +59 000. Sous la marque Alice, Iliad a perdu 24 000 abonnés sur le dernier trimestre après -22 000 au T3, ce qui est là encore inférieur aux prévisions du marché. Un chiffre d'autant plus décevant que dans le même temps, Bouygues Telecom a enregistré une hausse des recrutements de +154 000, Orange +121 000 et SFR +114 000, fait remarquer un analyste.

Havas dévisse de 5% après la publication d'un résultat net moins élevé que prévu. Pour les analystes du CM-CIC, les comptes ont été pénalisés par un quatrième trimestre décevant et des charges de restructuration supérieures aux attentes. Le broker confirme une recommandation à l'achat sur le titre en raison de perspectives qu'il juge "plus attractives". Havas a pourtant qualifié ses résultats 2010 d'"historiques", le spécialiste du conseil en communication ayant fait état hier soir d'un bénéfice net part du groupe de 110 M€, en progression de +20% par rapport à 2009. Havas a aussi fait état d'un changement dans sa direction en annonçant le départ inattendu de Fernando Rodès qui a présenté sa démission de Directeur Général et de son mandat au Conseil d'Administration. Le Groupe compte également entamer une « nouvelle phase » basée sur une croissance externe plus active avec un objectif de CA de 2,5 Mds€ dans 3 ans.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...