Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Léger recul du taux de chômage à la fin 2010

Marché : Léger recul du taux de chômage à la fin 2010

Léger recul du taux de chômage à la fin 2010Léger recul du taux de chômage à la fin 2010

PARIS (Reuters) - Le taux de chômage a renoué avec la baisse au quatrième trimestre 2010 en France avec un net recul chez les jeunes et dans une moindre mesure chez les seniors mais une hausse chez les femmes dans la tranche d'âge 25-49 ans, selon des données publiés jeudi par l'Insee.

Calculé au sens du Bureau international du Travail (BIT), le taux de chômage a reculé de 0,1 point à 9,2% en métropole et à 9,6% en comptant les départements d'Outre-mer, montrent ces données corrigées des variations saisonnières (CVS) provisoires.

Le nombre de chômeurs en métropole ressort à 2,602 millions.

Sur un an, le taux de chômage s'affiche en baisse de 0,3 point. Il avait culminé à 9,5% au quatrième trimestre 2009, 2,3 points au-dessus de son niveau de début 2008, avant le déclenchement de la crise.

Le taux de chômage des 15-24 ans recule de 1,9 point sur le trimestre et de 1,8 point sur un an en métropole pour s'établir à 22,3% (586.000 personnes). Celui des 50 ans et plus diminue de manière moins marquée, reculant de 0,1 point sur le trimestre et de 0,3 point sur l'année à 6,3% (472.000 personnes).

En revanche le taux de chômage des 25-49 ans progresse de 0,1 point sur le trimestre (-0,1 point sur un an) à 8,5% (1.543.000 personnes) avec la hausse du chômage des femmes (+0,5 point sur le trimestre et +0,3 point sur un an) .

REMONTÉE DU CHÔMAGE PARTIEL

Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, estime dans un communiqué que "ces chiffres sont encourageants mais (...) que le mouvement de baisse doit se confirmer afin que l'année 2011 consacre une diminution durable du chômage".

Il rappelle que le gouvernement a débloqué 500 millions d'euros supplémentaires pour développer l'alternance, la formation et l'accompagnement des demandeurs d'emploi.

Au quatrième trimestre 2010, la part des personnes en situation de sous-emploi augmente à nouveau et s'établit à 6,0% des personnes en emploi, souligne par ailleurs l'Insee dans un communiqué.

Cette hausse est liée à celle du chômage partiel, qui passe de 0,4% des personnes en emploi à 0,8% et touche principalement les secteurs de la construction et de l'agriculture, explique l'Insee qui attribue cette situation aux conditions climatiques difficiles en décembre 2010.

Le temps partiel subi reste stable à 5,2 % des personnes en emploi. Enfin, le nombre de personnes ne travaillant pas mais souhaitant travailler s'établissait au quatrième trimestre 2010 à 3,4 millions.

L'Insee ne publie plus de taux de chômage mensuel depuis 2006, après une polémique sur sa méthode de calcul. Eurostat, l'agence de statistique de l'Union européenne, continue en revanche de le faire et a annoncé mardi un taux de 9,6% pour la France (départements d'Outre-mer inclus) en janvier après 9,7% au cours des six mois précédents.

Marc Joanny, édité par Yves Clarisse

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...