Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le sommet de bruxelles pèse sur l'euro

Marché : Le sommet de bruxelles pèse sur l'euro

tradingsat

(CercleFinance.com) - Attendu avec un certain optimisme, le sommet européen qui va bientôt se terminer à Bruxelles n'a finalement pas suscité l'enthousiasme des cambistes. D'ailleurs ce midi, la monnaie unique européenne continuait de se tasser contre le dollar sans parvenir à toucher les 1,31 dollar. Vers 12 heures 40, la devise de l'union monétaire reculait de 0,14% à 1,3050 dollar.

Si l'euro perd aussi 0,22% contre la livre sterling à 0,8126, il reste neutre contre le yen (à 103,4 yens l'euro) comme contre le franc suisse (à 1,2089 franc l'euro).

Sans prendre de gants, les analystes parisiens de NFinance dressent un premier bilan peu engageant du conseil de chefs d'Etat et de gouvernement européen, qui touche à sa fin : “nous avons eu droit hier à une beau sommet à Bruxelles dans le plus pur style 'européen'. Personne n'est vraiment sorti gagnant ni perdant mais le compromis s'est négocié pas à pas sur tous les points”.

“L'union bancaire aura bien lieu mais elle se mettra en place à un rythme 'européen', c'est-à-dire qu'elle ne sera vraiment effective que fin 2013, selon certains commentaires. Le cadre légal reste encore à définir et les allemands feront tout pour retarder au maximum le processus, les élections législatives teutonnes ayant lieu en septembre 2013”, ajoute NFinance, qui sanctionne enfin : “nous touchons bien là le mal européen : des intérêts diverses au sein d'une gouvernance qui doit prendre des décisions communes”.

“La création de cet organisme de contrôle et du personnel dédié à cette tâche sera l'oeuvre de la Banque centrale européenne dans le courant de l'année 2013”, indique pour sa part Saxo Banque.

Chez Barclays Bourse, on retient aussi que “concernant l'aide directe du Mécanisme européen de stabilité (MES) aux banques, elle ne pourra être effective qu'après la mise en place de l'organe de supervision bancaire”.

Dans ce contexte, les annonces macroéconomiques, d'ailleurs peu nombreuses aujourd'hui, passent au second plan. Cet après-midi, l'agenda statistique américain comporte essentiellement les ventes de logements existants, attendues vers 4,7 millions d'unités après 4,82 millions.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...