Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le printemps dopé par les flux touristiques

Marché : Le printemps dopé par les flux touristiques

Le printemps dopé par les flux touristiquesLe printemps dopé par les flux touristiques

par Pascale Denis et Victoria Bryan

PARIS (Reuters) - La chaîne de grands magasins du Printemps table sur une poursuite d'une croissance à deux chiffres en 2011 grâce aux flux touristiques et à son repositionnement sur le luxe.

Le Printemps anticipe une croissance comprise entre 10% et 15% cette année, comme l'an dernier, grâce à une manne touristique qui ne faiblit pas, a déclaré son président Paolo de Cesare, lors du sommet du luxe et de la mode organisé par Reuters.

"Nous avons un effet énorme du tourisme étranger, mais nous profitons aussi d'une bonne croissance avec la clientèle française", a-t-il précisé.

Dans les montres et la joaillerie, la hausse des ventes atteint plus de 30%.

Le groupe ne dévoile pas le montant précis de son chiffre d'affaires. Les ventes dépassent le milliard d'euros, a simplement indiqué Paolo de Cesare.

Si les touristes asiatiques, chinois, japonais et coréens restent la première clientèle du Printemps, les Brésiliens ont fait une arrivée remarquée, leurs achats ayant même dépassé en 2010 ceux des Américains.

"Les Brésiliens achètent énormément de produits de luxe lorsqu'ils voyagent car l'offre est très limitée dans leur pays", a observé Paolo de Cesare.

Il a également fait état d'un retour de la clientèle russe, dont le pouvoir d'achat reste très corrélé à l'évolution des prix du pétrole.

Le groupe a été racheté fin 2006 à PPR par l'italien Borletti et un fonds immobilier de la Deutsche Bank pour plus d'un milliard d'euros.

Depuis, ses magasins ont fait l'objet d'une vaste rénovation - environ 280 millions d'euros ont été investis dans la chaîne au total -, en particulier son bâtiment historique du boulevard Haussmann, à Paris, qui a absorbé à lui seul la moitié du budget d'investissement.

Ce dernier a été repositionné sur les marques haut de gamme, avec d'importants espaces consacrés à la seule maroquinerie.

"Nous allons encore accélérer cette stratégie vers le haut de gamme en refaisant notre espace mode", a précisé Paolo de Cesare.

Les magasins de Lille, Deauville et Parly 2 ont été rénovés, tandis que celui de Strasbourg va être entièrement transformé, extérieurement comme intérieurement, sous la houlette de l'architecte Christian Biecher.

Un nouveau magasin ouvrira sur la Côte d'Azur en 2013, à Saint-Jean de Cannes.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...