Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le pétrole cher creuse le déficit commercial français

Marché : Le pétrole cher creuse le déficit commercial français

Le pétrole cher creuse le déficit commercial françaisLe pétrole cher creuse le déficit commercial français

PARIS (Reuters) - La hausse des cours du pétrole attisée par les tensions en Afrique du Nord et au Moyen-Orient a affecté en janvier la balance commerciale de la France, qui affiche son plus important déficit depuis deux ans et demi, montrent les statistiques publiées mardi par les Douanes.

Le déficit commercial s'est creusé à 5,89 milliards d'euros, dépassant les estimations les plus pessimistes, après 5,060 milliards (révisé) en décembre, selon les données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrés (CVS/CJO).

Cinq économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un déficit de 5,1 milliards d'euros, leurs estimations s'échelonnant de -4,8 à -5,8 milliards.

Le déficit de la balance commerciale de décembre avait été chiffré à 5,1 milliards en première estimation il y a un mois.

Son creusement en janvier s'explique pratiquement par l'évolution des seules importations de pétrole brut. En hausse en volume et surtout en valeur, celles-ci ont augmenté de 600 millions d'euros d'un mois sur l'autre. A cet effet prix s'est ajouté une augmentation des importations de brut en volume, précisent les Douanes.

RECORD POUR LES CARBURANTS

Le cours du baril de Brent a bondi de plus de six dollars en janvier pour dépasser 101 dollars à la fin du mois. Ce mouvement s'est accéléré depuis en raison des tensions en Libye, portant le baril à plus de 116 dollars lundi en clôture sur le marché londonien.

Les prix à la pompe en France ont atteint de nouveaux records la semaine dernière, le litre de gazole dépassant 1,35 euro, celui du super sans plomb 98 excédant 1,54 euro.

Outre la hausse de la facture énergétique, les importations automobiles en France ont augmenté en janvier, conséquence du boom des commandes de la fin 2010 lié à l'expiration de la prime à la casse.

Au total, les importations ont atteint 40,201 milliards d'euros en janvier, dépassant le seuil des 40 milliards pour la première fois depuis septembre 2008, le mois du déclenchement de la crise financière.

Cette hausse a occulté l'augmentation des exportations françaises, à 34,311 milliards d'euros, favorisée par la hausse des ventes de produits pétroliers raffinés et par la stabilité, à un niveau élevé, des exportations de produits agricoles.

En janvier, la France a vendu 16 Airbus qui lui ont rapporté 1.141 millions d'euros contre 27 appareils pour 1.724 millions d'euros en décembre.

Les Douanes ont révisé en légère baisse le chiffre du déficit commercial de l'ensemble de l'année 2010, qui ressort désormais à 51,209 milliards d'euros, après 44,335 milliards en 2009. Un solde qui le rapproche du record historique de 2008 (-56 milliards).

Marc Angrand, édité par Jean-Baptiste Vey

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...