Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le pessimisme plombe toujours l'euro

Marché : Le pessimisme plombe toujours l'euro

tradingsat

(CercleFinance.com) - C'est bien mollement que l'euro tendait de rebondir contre le dollar mercredi midi, la hausse actuelle de 0,32% ne permettant pas de reprendre le niveau symbolique des 1,23 dollar. Vers 13 heures 30, l'euro cote s'échange ainsi 1,2291 dollar, non sans avoir touché un point bas de séance de 1,2249. Il se maintient donc tous près de ses plus bas niveaux en deux ans.

La tendance est plus neutre face au yen, face auquel l'euro prend symboliquement 0,06% à 97,4 yens, quand il recule de 0,1% à 0,7889 livre sterling l'euro. Rien à signaler pour le franc suisse, étale à 1,2010 franc l'euro.

Le vent d'optimisme suscité par le sommet de Bruxelles ne semble plus finir de retomber. Le pessimisme quant à l'avenir de la zone euro est, selon un intervenant, entretenu par le flou qui persiste quant au calendrier et au périmètre d'intervention du Mécanisme européen de stabilité (MES). En effet, la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe va examiner les plaintes visant à bloquer le processus de ratification du MES.

“La cour constitutionnelle allemande a affirmé qu'elle aurait besoin d'un délai de 3 mois supplémentaires en ce qui concerne la ratification du MES”, indique Saxo Bank, qui estime que cette annonce a lourdement pesé sur l'euro.

En outre, le système bancaire espagnol et, par ricochet, l'Etat espagnol, auraient besoin d'un soutien. Si les taux du '10 ans' espagnol restent inférieurs à la barre fatidique des 7% ce midi avec l'annonce d'un plan de rigueur supplémentaire par Madrid, ils oscillent toujours autour (6,71% ce matin). Ceux d'Italie sont inférieurs à 6% (5,88% ce midi), quand en Allemagne, le Bund équivalent rapporte 1,31% et l'OAT française 2,33%.

Sans guère d'illusion sur l'économie européenne, les investisseurs semblent considérer que l'économie américaine se stabilise autour des 2%, sans accélérer.

Même le moteur économique chinois suscite des doutes, depuis que sa banque centrale a réduit deux fois ses taux courts en un peu plus d'un mois, mouvement qui n'avait plus été observé depuis 2009. En outre, 'le Premier ministre chinois (Wen Jiabao) continue de faire des déclarations indiquant au marché que la Chine mise sur la hausse des investissements afin de stabiliser la croissance chinoise'.

Sans trop d'effets pour l'instant. Le courtier se fait l'écho de rumeur selon lesquelles la Banque populaire de Chine (la banque centrale) réduirait le taux de réserves obligatoires des banques, 'ce qui serait positif quant à l'appétit pour le risque sur les marchés'. Cette annonce pourrait intervenir quelque part durant le mois de juillet, pronostique le courtier.

Quelques statistiques américaines pourraient animer davantage la séance tout à l'heure, comme la balance commerciale US du mois de mai, les stocks des grossistes et ceux de pétrole.

Les 'minutes' du dernier comité de politique monétaire de la Fed, le FOMC, seront également publiées.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...