Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le fmi appelle les etats-unis à relever le plafond de leur dette

Marché : Le fmi appelle les etats-unis à relever le plafond de leur dette

Le fmi appelle les etats-unis à relever le plafond de leur detteLe fmi appelle les etats-unis à relever le plafond de leur dette

par Glenn Somerville

WASHINGTON (Reuters) - Le Fonds monétaire international a appelé mercredi les Etats-Unis à relever rapidement le plafond de leur dette, afin d'éviter un défaut de paiement susceptible de constituer un "choc sévère" pour la reprise encore fragile de l'économie mondiale.

A l'occasion de son rapport annuel sur la conjoncture économique aux Etats-Unis, le FMI a souligné que le principal défi pour le pays était de parvenir à stabiliser son endettement à l'horizon 2015 sans entraver sa croissance, qui devrait se poursuivre à un rythme modéré.

"Et bien sûr, le plafond de la dette fédérale devrait être relevé promptement pour éviter un choc sévère à l'économie et aux marchés financiers mondiaux", a estimé le FMI dans un communiqué.

L'administration Obama et le Congrès américain ont jusqu'à la date butoir du 2 août pour relever le plafond de la dette du pays, actuellement fixé à 14.300 milliards de dollars.

Passé ce délai, le département du Trésor, qui a déjà atteint cette limite d'emprunt, a prévenu qu'il n'aurait plus de quoi payer les factures de l'Etat et assurer le service de la dette.

Le FMI estime qu'un tel scénario pourrait entraîner un abaissement de la note AAA de la dette souveraine américaine et faire bondir les taux d'intérêt.

"Ces risques pourraient aussi avoir d'importantes répercussions mondiales, étant donné le rôle central des Treasuries dans les marchés financiers mondiaux", a ajouté le Fonds.

ENDETTEMENT NON VIABLE

Les membres républicains du Congrès refusent pour l'instant de relever le plafond de la dette tant que le gouvernement ne s'engage pas en contrepartie à d'importantes réductions des dépenses.

De son côté, le FMI a estimé que le ratio d'endettement des Etats-Unis n'était pas viable en l'état actuel, et que le pays devait oeuvrer à le stabiliser d'ici à l'horizon 2015 avant de le réduire progressivement ensuite.

Il a ainsi appelé les Etats-Unis à rechercher "un consensus rapide sur un plan global de consolidation budgétaire à moyen-terme, fondé sur des hypothèses macroéconomiques réalistes".

Le FMI a enfin jugé que la politique monétaire très accommodante de la Réserve fédérale resterait sans doute pertinente au vu des perspectives modérées de croissance du pays, mais il a ajouté que la Fed devait être prête à "réagir résolument" en cas de hausse non maîtrisée des anticipations d'inflation.

Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...