Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le fmi abaisse ses prévisions de croissance 2011 et 2012

Marché : Le fmi abaisse ses prévisions de croissance 2011 et 2012

tradingsat

par Lesley Wroughton

WASHINGTON (Reuters) - L'Europe et les Etats-Unis risquent de replonger dans la récession l'an prochain à moins de s'attaquer rapidement à des problèmes économiques qui pourraient contaminer le reste du monde, a déclaré mardi le Fonds monétaire international en publiant ses prévisions de croissance révisées à la baisse.

Le FMI a abaissé sa prévision de croissance mondiale à 4,0% cette année et en 2012, contre 4,3% pour 2011 et 4,5% pour 2012 projetés voici trois mois. Le Fonds a abaissé ses prévisions pour la quasi-totalité des régions de la planète et prévenu que la tendance était de les réduire encore.

Selon le FMI, l'instabilité financière s'est accrue spectaculairement, les investisseurs étant de plus en plus inquiets de l'évolution de la crise de la dette souveraine dans la zone euro et de l'affaiblissement de la croissance aux Etats-Unis.

Ces deux régions posent les plus gros risques pour les perspectives économiques mondiales et les confrontations politiques risquent de freiner les initiatives pour remédier à la situation, ajoute le FMI, qui appelle également le Japon à être plus ambitieux pour ce qui est de réduire sa dette publique.

"L'indécision a exacerbé l'incertitude et ajouté aux tensions financières, ce qui s'est répercuté sur l'économie réelle", explique le FMI dans ses dernières Perspectives économiques mondiales.

Le FMI exhorte la Banque centrale européenne (BCE) à baisser les taux d'intérêt si les risques pour la croissance persistent et appelle les pays de la zone euro à faire tout le nécessaire pour préserver l'euro.

Le Fonds a réduit sa prévision de croissance de la zone euro de près d'un demi-point, à 1,6% en 2011, croissance qui ne serait plus que de 1,1% en 2012.

Le FMI observe aussi que des coupes claires hâtives dans le budget des Etats-Unis risquent d'affaiblir un peu plus la croissance et là encore il recommande à la banque centrale américaine, la Réserve fédérale, de se tenir prête à assouplir encore sa politique monétaire. La Fed est en réunion ce mardi et demain mercredi.

Le FMI a ramené sa prévision de croissance pour les USA à 1,5% en 2011 et à 1,8% en 2012 contre 2,5% et 2,7% respectivement projetés en juin.

Pour le Japon, il anticipe une contraction de 0,5% cette année, pas aussi marquée que ce qui était auparavant anticipé, et une croissance de 2,3% en 2012. Il prévoyait une croissance de 2,9% en juin pour l'an prochain.

Prises ensemble, les économies des Etats-Unis, du Japon et de la zone euro connaîtraient une croissance de 1,6% cette année et de 1,9% en 2012. En juin, il prévoyait 2,2% et 2,6% respectivement.

Le FMI remarque aussi que les perspectives de certaines puissances économiques émergentes sont devenues plus incertaines, avec toutefois une croissance d'ensemble robuste projetée à 6,4% cette année puis à 6,1% l'an prochain.

Il faut encore surveiller de près les signes de surchauffe dans les économies émergentes et, dans certains de ces pays, la hausse des prix des matières premières et les troubles sociaux et politiques constituent des menaces non négligeables, poursuit le Fonds.

Conséquence du ralentissement économique mondial, le FMI a aussi réduit ses projections de croissance de la Chine et d'autres économies de l'Asie. "La croissance (asiatique) reste forte mais elle se tempère en raison de tensions commençant à apparaître sur les capacités et d'une demande extérieure en baisse", explique le FMI.

Ce dernier anticipe pour la Chine une croissance de 9,5% en 2011 et de 9,0% en 2012. Il prévoyait en juin 9,6% et 9,5% respectivement.

Le FMI note enfin que l'inflation, générale ou hors éléments volatils, avait tendu ces derniers temps à augmenter dans plusieurs pays. Les tensions inflationnistes restent relativement élevées dans les puissances économiques montantes mais elle perdent en intensité dans les puissances économiques traditionnelles.

Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...