Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le dow jones repasse au-dessus des 11.000pts

Marché : Le dow jones repasse au-dessus des 11.000pts

tradingsat

(CercleFinance.com) - Difficile d'imaginer -et de retrouver trace- d'un écart de performance de 5% entre Paris et Wall Street à l'issue d'une seule séance de bourse au cours des 25 dernières années.

C'est à croire que le CAC40 (-4%) et le Nasdaq (+1,1% à quelques heures d'intervalle) ont évolué ce lundi dans des univers parallèles.

Car il serait vain de chercher ce soir 'la grande annonce' qui a fait repasser les investisseurs US du désespoir le plus profond à un regain de confiance qui fait plaisir à voir (comme si aucune ombre sérieuse n'obscurscissait l'horizon).

Wall Street a littéralement occulté le vent de panique qui a provoqué l'effondrement de 10% des valeurs financières à Paris.

Une débâcle justifiée par un risque systémique: la faillite -potentiellement contagieuse- de la Grèce, assimilée à un 'Lehman européen'. Dans le plus noir des scénarios -le seul qu'ont retenu les opérateurs européens- l'Espagne et l'Italie seraient rapidement incapables de refinancer leur dette, les banques créancières de ces pays tombant à leur tour comme des dominos avant d'être nationalisées pour une bouchée de pain.

Dans un tel cas de figure, leurs contreparties américaines pourraient craindre le pire car la finance mondiale est tout aussi étroitement interconnectée qu'elle l'était à l'automne 2008, on connait la suite.

Wall Street a t'il pris ce risque très au sérieux ? Il semblerait que non!

Le Dow Jones (+0,63%) repasse au-dessus des 11.000Pts (à 11.061) et le 'S&P' engrange +0,7% à 1.160Pts: avec de tels scores, on pourrait croire qu'il ne s'est strictement rien passé de fâcheux en Europe (sinon un timide rebond technique ?). Le baril de pétrole a repris +2% à 89%, le risque de récession étant jugé très exagéré aux Etats Unis.

A la différence de leurs consoeurs européennes, les banques US ont largement limité la casse dès l'entame de séance (replis limités au final sur Morgan Stanley -1,5%, First Horizon -1,3%).

Le secteur a même terminé en hausse notable (+2%, c'est quasiment surréaliste) grâce à Bank of America, Citigroup et JP-Morgan qui ont repris +1,05%, US Bancorp gagnant +1,5% et Wells Fargo +2,5%.

Le Nasqdaq Composite a fortement accéléré à la hausse au cours de la dernière demi-heure, pour finir sur un gain inespéré de +1,1%, tout près des 2.500Pts. Le Nasdaq-100 pour sa part ne perd plus que 1,2% depuis le 1er janvier tandis que le CAC40 s'effondre de -25% et le DAX de -27%.

Le Nasdaq a profité du rebond de Marvell +5,3%, Micron +5,2%, Vertex +4,3%, EBay +3,5%, Sandisk +3,3%, AMD, Intel, Netflix et Oracle +3%.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...