Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le distributeur jumbo se renforce encore face à ahold

Marché : Le distributeur jumbo se renforce encore face à ahold

tradingsat

AMSTERDAM/LONDRES (Reuters) - Le distributeur néerlandais Jumbo a annoncé jeudi le rachat de son concurrent C1000 pour 900 millions d'euros, renforçant ainsi considérablement sa position de numéro deux du secteur aux Pays-Bas, derrière Albert Heijn, propriété d'Ahold.

Avec C1000, acquis auprès du fonds d'investissement CVC , Jumbo devrait créer un ensemble détenant 23% du marché néerlandais contre 33% pour Albert Heijn, établissant un rapport de forces susceptible de déclencher une guerre des prix.

Vers 14h20 GMT, le titre Ahold perdait 1,03% à 9,105 euros alors que l'indice regroupant les valeurs européennes de la distribution cédait 0,43%.

"L'émergence d'un numéro deux puissant est le scénario le moins favorable pour Ahold puisque Jumbo est son concurrent le plus coriace", souligne Rabobank dans une note.

"Les chevauchements entre Albert Heijn et C1000 sont importants. Au fil du temps, la position en matière de prix d'Albert Heijn pourrait s'en trouver affectée."

Jumbo, groupe familial non coté en Bourse, avait déjà renforcé ses positions il y a deux ans avec l'acquisition d'un autre rival, Super de Boer.

Avec l'achat de C1000, le groupe combiné disposera d'un total de 725 magasins générant un chiffre d'affaires de 7,5 milliards d'euros.

Lors d'une conférence de presse, Frits van Eerd, directeur général de Jumbo, a déclaré que le groupe n'avait pas pour objectif de dépasser Albert Heijn en termes de parts de marché, ajoutant qu'une introduction en Bourse de la société était exclue.

La clientèle cible d'Albert Heijn est plutôt aisée, ce qui ne l'a pas empêché d'accroître ses parts de marché aux Pays-Bas ces dernières années, même si l'offre à plus bas coûts proposée par Jumbo et C1000 a attiré davantage de consommateurs en raison du ralentissement économique et des mesures d'austérité.

En début de semaine, Ahold a annoncé une série de mesures pour accélérer sa croissance, de nouvelles suppressions de coûts et un coup de pouce au dividende, le distributeur néerlandais espérant ainsi convaincre les investisseurs de la solidité de son modèle.

Sara Webb et Mark Potter, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...