Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le climat des affaires en chute libre en août en allemagne

Marché : Le climat des affaires en chute libre en août en allemagne

tradingsat

par Annika Breidhardt

BERLIN (Reuters) - Le moral des entreprises allemandes a affiché en août son plongeon le plus marqué depuis la crise de 2008, ravivant les craintes entourant la santé économique de la zone euro sur fond de crise de la dette.

L'indice du climat des affaires calculé par l'institut munichois Ifo auprès de quelque 7.000 entreprises est tombé à 108,7 en août, contre 112,9 en juillet, au plus bas depuis juin 2010 et bien en-deçà du consensus Reuters (111,0).

La dernière fois que l'indice a enregistré une chute aussi brutale d'un mois sur l'autre remonte à novembre 2008, à la suite de la faillite de la banque américaine Lehman Brothers, quand l'économie allemande s'est soudain trouvée plongée dans sa plus forte récession depuis la Seconde guerre mondiale.

Le ralentissement de l'économie américaine et la crise de la dette de part et d'autre de l'Atlantique sont les principales causes de la détérioration actuelle du climat des affaires, a expliqué à Reuters Klaus Abberger, économiste de l'Ifo.

"L'économie allemande a été infectée", a déclaré Klaus Abberger. "Je ne parlerais pas pour l'heure d'une récession. Les entreprises ont toujours un matelas de commandes et tout refroidissement ne résulte pas forcément en une récession. Mais la reprise ralentit de façon très significative."

La semaine dernière, les chiffres du produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne ont affiché une croissance ralentie à tout juste 0,1% au deuxième trimestre, plombée par une consommation en berne et de faibles investissements dans la construction

Le climat très morose des affaires pourrait suggérer que le ralentissement est encore plus net que ne l'attendaient les économistes et empêche l'économie allemande de jouer son rôle traditionnel de locomotive au sein de la zone euro.

Selon d'autres chiffres publiés mardi par l'institut de recherche ZEW, le sentiment économique en Allemagne a connu au mois d'août sa plus forte baisse mensuelle en cinq ans pour plonger à un plus bas de plus de deux ans et demi.

Avec Sarah Marsh et Madeline Chambers à Berlin, Paul Carrel et Noah Barkin à Francfort, Natalie Huet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...