Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le chômage recule légèrement en février

Marché : Le chômage recule légèrement en février

Le chômage recule légèrement en févrierLe chômage recule légèrement en février

PARIS (Reuters) - Le chômage a légèrement baissé en février pour le deuxième mois consécutif, selon les chiffres publiés jeudi par le ministère de l'Emploi et Pôle Emploi.

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A a baissé de 0,1% pour s'établir à 2.701.100 fin février en France métropolitaine, soit 2.100 demandeurs d'emploi de moins qu'à fin janvier. Sur un an, la hausse est de 1,3%.

En ajoutant les personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 0,1%, soit 4.500 personnes en moins, à 4.040.700 en France métropolitaine et 4.301.300 avec les départements d'Outre-mer. Sur un an, la hausse est de 4,1%.

La situation s'est améliorée pour les hommes et s'est dégradée pour les femmes, en catégorie A comme en catégories A, B, C.

Hommes et femmes confondus, l'amélioration a touché toutes les catégories d'âge sauf les 50 ans et plus, et le nombre de chômeurs de longue durée a légèrement progressé.

"Ce deuxième mois consécutif de baisse globale du nombre de demandeurs d'emploi est encourageant", a déclaré le ministre de l'Emploi, Xavier Bertrand, dans un communiqué. "Cette baisse consécutive de deux mois donne une tendance attendue par tous les Français."

Les entrées à Pôle emploi ont baissé mais les sorties aussi.

Les offres collectées par Pôle emploi ont augmenté de 3,2% en France métropolitaine, soit une hausse de 12,4% sur un an.

Le nombre d'offres pour des emplois de moins d'un mois a bondi de 16,8%. Pour les emplois d'un à six mois la hausse est de 0,4% et pour les emplois de plus de six mois elle est de 2,7% .

Le nombre de chômeurs dits de longue durée (inscrits depuis plus d'un an) a augmenté de 0,3% en catégories A, B, C en France métropolitaine, portant la hausse sur un an à 14,3% .

DISPARITÉ HOMMES-FEMMES

Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a diminué de 0,6% pour les hommes (-1,6 % sur un an) et augmenté de 0,5% pour les femmes (+4,7% sur un an) en France métropolitaine.

Cette disparité hommes-femmes se retrouve aussi dans la somme des catégories A, B et C, où le nombre d'hommes a diminué de 0,4% (+2,5% sur un an) et le nombre de femmes a augmenté de 0,2% (+5,7% sur un an).

Le nombre de personnes de moins de 25 ans en catégorie A a baissé de 1,1% (-6,4% sur un an), celui des 25-49 ans a baissé de 0,3% (+0,2% sur un an), tandis que celui des 50 ans et plus a augmenté de 1,4% (+13,5 % sur un an).

Pour les catégories A, B, C, le nombre des 50 ans et plus est également le seul à progresser, le nombre de demandeurs de moins de 25 ans ayant baissé de 0,8% (-3,5 % sur un an), celui des 25-49 ans ayant baissé de 0,3% (+3,4% sur un an), tandis que celui des 50 ans et plus a augmenté de 1,0% (+14,1% sur un an).

Les entrées à Pôle emploi en catégories A, B, C en France métropolitaine ont diminué de 3,9% (-2,7% sur un an).

Les entrées pour fin de contrat à durée déterminée ont baissé (-2,1%), tout comme celles pour licenciements économiques (-3,4%), autres licenciements (-2,9%), démissions (-6,0%), premières entrées (-10,1%), reprises d'activité (-4,9%) et autres cas (-4,7%). Les entrées pour fin de mission d'intérim ont en revanche augmenté de 1,0%.

Les sorties de catégories A, B, C ont baissé de 3,7% (+0,3% sur un an). Les sorties pour reprises d'emploi déclarées ont reculé (-2,7%), tout comme celles pour arrêts de recherche (-8,1%), cessations d'inscription pour défaut d'actualisation (-2,2%), radiations administratives (-10,0%) et autres cas (-4,3%). Les sorties pour entrées en stage sont stables.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...