Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le chimiste suisse ineos met en vente son usine de moselle

Marché : Le chimiste suisse ineos met en vente son usine de moselle

tradingsat

(Reuters) - Le groupe chimique suisse Ineos a annoncé mercredi son intention de vendre ses usines de Rosignano, en Italie, et de Sarralbe, en Moselle, suscitant l'inquiétude des syndicats français.

L'usine lorraine, qui produit du polyéthylène et du polypropylène, dépend, pour son approvisionnement en éthylène, des vapocraqueurs du site pétrochimique voisin de Total à Carling, dont l'avenir est lui-même incertain.

Ce sont cette dépendance et cet isolement que met en avant Ineos Olefins & Polymers (O&P) pour motiver son projet de cession des deux sites rachetés à BP en 2005.

"0&P se concentrera dans le futur sur ses actifs qui bénéficient du plus haut degré d'intégration amont et aval", indique Calum Maclean, PDG d'Ineos Europe, dans un communiqué.

Pour la CGT de l'usine de Sarralbe, où travaillent quelque 200 personnes, la pérennité du site suppose son rachat par Total.

"Tous les autres acheteurs potentiels resteraient dépendants de Total", souligne Jean-Marc Dalhem, responsable de la CGT dans l'usine.

Gilbert Reilhac, édité par Marc Angrand

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...