Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le cac résiste à 2.974pts, l'euro à 1,3025 $

Marché : Le cac résiste à 2.974pts, l'euro à 1,3025 $

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'indice parisien termine la séance en contact des 3.000Pts. Le CAC 40 clôture en légère hausse (+0,06%) à 2.974,20 points. A l'approche de la mi-journée, le Dow Jones recule de 0,4% à 11.822,8 points et le Nasdaq Composite perd 0,4% à 2545,1 points. Depuis le 1er janvier, le Dow Jones n'affiche qu'une progression de 2,4%

L'euro tend à se déprécier face au billet vert, à 1,3025 dollar contre 1,305 dollar vendredi soir, affecté par les annonces de Fitch Ratings ce week-end concernant les notes de plusieurs États membres de l'Union Economique et Monétaire.

Le marché en a pleinement conscience: l'étau se resserre sur le triple A de la France, après sa mise sous surveillance négative de la part de l'agence de notation Fitch.

'La fin d'année approchant, les volumes sur les marchés devraient rapidement se contracter. Toutefois, absence de volume ne signifie pas absence de mouvements importants sur les marchés, au contraire... Un rallye de fin d'année semble peu probable dans cet environnement difficile. Sur la semaine écoulée, l'indice CAC 40 a perdu 6,3% et affiche un recul de 22% depuis le 1er janvier', souligne Aurel BGC.

Dans un contexte toujours tendu, les ministres des Finances de la zone euro ont réalisé cet après-midi une conférence téléphonique pour parler d'éléments techniques comme le MES ou l'augmentation des ressources du FMI. Par ailleurs, mercredi, la BCE procédera à une opération de refinancement à trois ans, de taille illimitée.

Pour Etienne Pourny, Président de Stelphia AM, 'les marchés financiers sont saturés de dette entre les tombées d'obligations gouvernementales, le désendettement du système bancaire'. Il estime que 'cet afflux de papier risque de trouver difficilement preneur sur les marchés'.

'En refusant de participer à la résolution de ce déséquilibre entre offre et demande, sous prétexte de ne pas encourager l'aléa moral, la BCE s'abstient de participer à une résolution plus rapide des problèmes de la zone euro', ajoute-t-il.

Aux Etats-Unis, la confiance s'améliore pour le troisième mois consécutif dans la construction, d'après l'indice HMI du NAHB et de Wells Fargo: il progresse de deux points en décembre pour s'établir à 21, son plus haut niveau depuis mai 2010. 'Si la confiance des constructeurs reste basse, les gains des derniers mois montrent que des ilots de reprises commencent à émerger sur les marchés du logement', commente Bob Nielsen, le président du NAHB (National Association of Home Builders).

En outre, l'estimation finale du PIB sera publiée jeudi, ainsi que l'indice définitif de confiance des ménages du mois de décembre de l'Université du Michigan.

En exercice décalé, les entreprises Nike, Oracle et General Mills dévoileront leurs résultats du deuxième trimestre mardi.

En Asie, où les indices boursiers ont tous terminé en baisse, le décès du dirigeant nord-coréen Kim Jong-il fait rejaillir le risque géopolitique.

Parmi les valeurs françaises, Technicolor perd 2,2%, après avoir revu à la baisse ses objectifs financiers pour 2011 du fait de l'accélération de ses programmes de restructuration.

Icade (+0,3%) et Silic (+0,8%) progressent à l'unisson après l'annonce de leur projet de rapprochement.

ArcelorMittal abandonne 0,8% après un abaissement d'objectif de cours chez Nomura. Bryan Garnier réitère en revanche son opinion d'achat sur L'Oréal (+0,6%) et fixe l'objectif de cours à 88 euros, suite à l'ouverture d'un centre de R&D à Rio au Brésil, correspondant à un investissement de quelque 30 millions d'euros.

Les analystes de Gilbert Dupont sont à l'achat sur le titre Seb (-0,28%) avec un objectif de cours fixé à 74,70 E. Le Groupe Seb à pris une participation majoritaire dans la société indienne Maharaja Whiteline. Cette société est un des principaux acteurs du petit électroménager en Inde. Suite à cette acquisition, le groupe détient 55% du capital de l'entreprise.

Total (+0,66%) a annoncé la signature d'accords avec le groupe Vermilion pour céder six actifs de production d'hydrocarbures en France. Le groupe vient donc de finaliser des accords avec les sociétés Vermilion Exploration SAS et Vermilion Pyrénées SAS.

Aéroports de Paris indique ce soir que le mouvement social des agents des sociétés de sûreté se poursuit, mais 'la situation est en amélioration sensible par rapport à la journée d'hier'. Le groupe précise qu'à l'aéroport de Paris-Orly, la situation est normale. A l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle, les principaux retards aux postes de contrôle se concentrent au terminal 2 et le temps d'attente moyen s'élève à 30 minutes et peut atteindre 45 minutes sur certains postes de contrôle.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...