Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le cac rechute brutalement en direction des 3000pts

Marché : Le cac rechute brutalement en direction des 3000pts

tradingsat

(CercleFinance.com) - Tandis que Wall Street restera fermé pour cause de 'Labor Day', la Bourse de Paris rechute brutalement sur un regain d'angoisse au sujet de la santé du système financier européen.

Vers 10h30, le CAC40 dévisse encore de 2,3% à 3.077 points, tendance que l'on retrouve à Francfort (-2,5%) et à Londres (-1,5%). Vendredi, Wall Street avait terminé la semaine au plus bas, avec des replis qui s'étagent entre -2,2% et -2,55%.

'Les déclarations de la semaine dernière ont relancé le débat sur la capacité de la Grèce à pouvoir rembourser ses dettes. Conséquence : l'accord de l'Europe et du FMI du 21 juillet dernier concernant le nouveau plan de sauvetage de la Grèce semble avoir du plomb dans l'aile...', note un gérant de Barclays Bourse.

'Notons aussi le débat lancé par Christine Lagarde, directrice du FMI, sur la nécessité de recapitaliser les banques européennes (besoin de 200 milliards de fonds propres supplémentaires) et l'opacité des bilans comptables de ces mêmes établissements concernant le montant des provisions à passer sur les titres de dettes souveraines à risque', ajoute-t-il.

Plus largement, l'économie européenne continue de donner des signaux déprimants. Ainsi, l'indice final de l'activité globale de l'Eurozone s'inscrit à 50,7 en août, en dessous de son estimation flash (51,1). Il signale la deuxième plus faible expansion de l'activité depuis le début de la reprise en août 2009.

'Ce brusque changement de cap de l'économie de la zone euro par rapport au dynamisme de la croissance observé en début d'année est pour le moins alarmant', juge Chris Williamson, chief economist à Markit.

'Le risque d'un retour de la récession dans la zone euro existe désormais. Une contraction de l'activité au dernier trimestre 2011 serait même envisageable si la confiance des entreprises et des consommateurs ne s'améliore pas de façon notable dans les prochains mois', prévient-il.

Sur le CAC40, les valeurs financières se trouvent naturellement parmi les premières à souffrir de ce contexte tendu: Société Générale plonge de 5,1% à 21 euros, BNP Paribas perd 4,2% à 32 euros et Natixis, 3,8% à 2,6 euros.

Atos parvient à grappiller 0,1% à 33,7 euros, suite à une recommandation positive de Bryan Garnier qui reste à 'achat', tout en abaissant son objectif de cours à 39 euros en raison de prévisions plus prudentes pour 2012-2013.

À noter que Safran (-2,7% à 26,3 euros) sera intégré à l'indice CAC40. Cette décision du conseil scientifique des indices prendra effet à compter de la séance du lundi 19 septembre.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...