Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le cac 40 termine en léger repli, facebook peu "liké" à wall street

Marché : Le cac 40 termine en léger repli, facebook peu "liké" à wall street

Le cac 40 termine en léger repli, facebook peu Le cac 40 termine en léger repli, facebook peu

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a limité sa baisse vendredi après un début de séance difficile, sur fond d'inquiétudes en Grèce et en Espagne, mais également en Chine où les prévisions de croissance ont été révisées à la baisse au deuxième trimestre (Goldman Sachs).

Société Générale, BNP Paribas et, dans de moindres mesures, Crédit Agricole, ont cependant profité d'un rebond technique, dans un marché qui se prépare désormais au scénario du pire en Grèce où certaines banques font face aux retraits massifs d'épargnants de plus en plus convaincus que leur pays sortira de la zone euro.

"L'incapacité des parlementaires grecs à établir un gouvernement de coalition a conduit le FMI à suspendre sa collaboration avec ce pays jusqu'à l'issue du prochain scrutin. Encore une mauvaise nouvelle pour un pays déjà au bord de la rupture", a déclaré le CM-CIC Securities.

Face à la débâcle qui a suivi les élections législatives en Grèce, l'agence de notation Fitch a abaissé ce vendredi les notes de long terme de la dette en devises et en euros de la Grèce à "CCC" contre "B-" auparavant, citant "le risque accru" de sortie du pays de l'Union monétaire européenne.

A ces inquiétudes grandissantes s'est rajoutée la dégradation par Moody's de la note de 16 banques espagnoles, dont Santander, la plus grande de la zone euro, évoquant la capacité réduite de l'Etat espagnol à apporter un soutien financier à plusieurs d'entre elles.

A Paris, BNP Paribas a terminé en hausse de 2,9% à 26,2 euros, surperformant l'indice CAC 40 (-0,13% à 3 008 points). Société Générale a gagné 2,3% à 15,8 euros et Crédit Agricole 0,4% à 3,01 euros, après avoir touché en séance un plus bas historique à 2,95 euros.

La fin de journée a également été marquée par la première cotation - retardée d'une trentaine de minutes - de l'action Facebook qui s'est envolée de plus de 10% sur le Nasdaq, à 42,7$, avant de se stabiliser (vers 18 heures) autour des 38$, son cours d'introduction. Cette IPO marque en tout cas les esprits car elle est la plus importante de l'histoire d'Internet.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...