Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le cac 40 termine en léger repli dans un marché erratique

Marché : Le cac 40 termine en léger repli dans un marché erratique

Le cac 40 termine en léger repli dans un marché erratiqueLe cac 40 termine en léger repli dans un marché erratique

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en léger repli mercredi après deux séances de hausse d'affilée, malgré les espoirs d'un soutien accru du Fonds monétaire international (FMI) à l'économie et le succès de plusieurs emprunts en zone euro.

Dopé par une information de presse évoquant une augmentation de quelque 1 000 milliards de dollars des capacités de prêts du FMI, le marché parisien a tenté une incursion dans le vert en mi-séance, sans la confirmer. L'indice CAC 40 a fini en baisse de 0,15% à 3 264 points.

Malgré les prises de bénéfices, le secteur bancaire a poursuivi sa progression, Société Générale en tête (+5,3%), suivi de Crédit Agricole (+3,2%). BNP Paribas a en revanche reculé de 1,2%.

Accor (+4,2%) était entouré au lendemain de sa publication. Le groupe hôtelier a fait état d'un chiffre d'affaires de 1 503 millions d'euros au titre du quatrième trimestre 2011, en recul de 1,1% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Les revenus du groupe hôtelier progressent néanmoins de 3,6% à périmètre et taux de change constants. Sur l'ensemble de l'exercice écoulé, le chiffre d'affaires d'Accor atteint 6 100 millions d'euros, en croissance de 2,5% par rapport à 2010 (+5,2% à périmètre et taux de change constants).

En vedette aujourd'hui, le titre STMicroelectronics a bondi de 5,4% dans le sillage d'ASML qui a livré des prévisions solides. Le fabricant de matériels de lithographie destinés à l'industrie des semi-conducteurs anticipe un début d'année 2012 très dynamique, avec sur le premier trimestre des commandes supérieures à celles enregistrées au T4 2011, et un chiffre d'affaires d'environ 2,4 milliards d'euros au premier semestre 2012, supérieur au consensus.

A l'inverse, Veolia a chuté de 5,5%. La Commission européenne a ouvert mercredi une procédure formelle en matière d'ententes et d'abus de position dominante afin d'enquêter sur les entreprises françaises SAUR, Suez Environnement/Lyonnaise des Eaux et Veolia, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Les valeurs télécoms étaient également sous pression, France Télécom (-3,4%), Vivendi (-2%) et même Iliad (-1,6%) cédant du terrain alors que Deutsche Bank a dégradé les deux titres de "Conserver" à "Vendre" pour le premier et de "Achat" à "Conserver" pour le second. De même, le CM-CIC a dégradé à "Neutre" son opinion sur le secteur. Enfin, UBS a abaissé de 11 à 10 euros son objectif de cours sur France Télécom en confirmant un avis négatif.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...