Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le cac 40 termine en forte baisse, plombé par l'emploi américain

Marché : Le cac 40 termine en forte baisse, plombé par l'emploi américain

Le cac 40 termine en forte baisse, plombé par l'emploi américainLe cac 40 termine en forte baisse, plombé par l'emploi américain

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en forte baisse vendredi, plombée par les mauvais chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, avant des échéances électorales importantes qui se tiennent ce week-end en France et en Grèce.

"Les élections de ce week-end conditionneront fortement l'avenir de la zone euro avec notamment le scrutin en Grèce qui pourrait mettre un terme au programme de financement du pays. En France, si le scrutin semble joué, les premiers engagements annoncés par le candidat F. Hollande nous laissent à penser qu'il ne devrait pas y avoir de tensions immédiates", commentait ce matin un broker parisien.

Le CAC 40 a clôturé en baisse de 1,90% à 3 161 points, tiré vers le bas par quelques poids lourds de la cote (Total, BNP Paribas, AXA, Sanofi) et certaines valeurs cycliques (Renault, Peugeot, Technip, Alstom, Michelin...). A l'inverse, Vivendi et France Télécom ont échappé à la morosité des marchés financiers, tout comme Société Générale (+0,2%), qui a résisté grâce à une note favorable de broker.

Selon le Département américain au Travail, 115 000 personnes ont été recrutées dans le secteur non agricole le mois dernier, contre 154 000 en mars et 259 000 en février, chiffres révisés à la hausse.

La valeur du jour

BNP Paribas (-0,4%). La banque a publié au titre du premier trimestre 2012 un résultat net part du groupe de 2 867 millions d'euros, en hausse de 9,6%. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice s'établit à 2 038 millions d'euros, en repli de -22,1%, les principaux éléments exceptionnels concernant la réévaluation de la dette propre (-0,8 milliard d'euros et la plus-value de cession d'une participation de 28,7% dans Klépierre (+1,8 milliard d'euros). Le produit net bancaire s'établit à 9 886 millions d'euros, en recul de 15,4% par rapport au premier trimestre 2011. En termes de solvabilité, le groupe assure que l'objectif d'un ratio « common equity Tier 1 » dès le 1er janvier 2013 « devrait être atteint » en combinant notamment l'effet à venir des cessions déjà signées, le paiement du dividende en actions, ou encore le « solde du plan d'adaptation ».

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...