Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le cac 40 reprend 2,9% au terme d'une séance à rebondissements

Marché : Le cac 40 reprend 2,9% au terme d'une séance à rebondissements

Le cac 40 reprend 2,9% au terme d'une séance à rebondissements Le cac 40 reprend 2,9% au terme d'une séance à rebondissements

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a rebondi jeudi après son plongeon de la veille, au terme d'une séance chaotique qui s'est finalement soldée par une hausse de 2,9% de l'indice CAC 40, vers les 3 090 points. Le secteur bancaire a une fois encore soufflé le chaud et le froid suite à de nouvelles rumeurs.

Hier, la Société Générale a fait l'objet de spéculations puissantes qui ont conduit à une chute de 22,5% de son cours de Bourse en séance. Les rumeurs les plus folles ont porté notamment sur la solidité financière de la banque, alors que d'autres bruits évoquaient la perte possible du "triple A" de la France. Bien que démenties, ces rumeurs continuaient à déboussoler les investisseurs.

La volatilité restait donc de mise jeudi, alors que les valeurs bancaires ont de nouveau fait l'objet d'attaques ciblées qui ont cependant pris fin au cours des dernières heures de cotation. Natixis (+6,3%), Crédit Agricole (+5,1%) et Société Générale (+3,7%) ont toutes fini en vive hausse. BNP Paribas, qui a fait l'objet d'une rumeur évoquant une provision supplémentaire de BNP Paribas de 500 millions d'euros sur la Grèce (selon l'AFP), a clôturé en hausse plus modérée (+0,3%).

Les indices européens ont également été tirés par les statistiques encourageantes du chômage aux Etats-Unis et le rebond du compartiment technologique dans le sillage des bons chiffres du géant américain des réseaux Cisco Systems.

Par ailleurs, les régulateurs boursiers français et italien devraient annoncer ce soir après la clôture l'interdiction de la vente à découvert à nu, a indiqué jeudi CNBC, citant des sources gouvernementales italiennes.

Une série de rumeurs en tous genres circulent depuis quelques jours sur les places boursières, alimentant les spéculations et l'incertitude, notamment sur le secteur bancaire, qui a vécu ce jeudi une séance à rebondissements.

"Une interdiction des ventes à découvert à travers toute l'Europe ne semble pas vraisemblable", a précisé une autre source proche des organes de régulation, citée par Reuters.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...