Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Le beau temps d'avril a dopé les ventes de h&m

Marché : Le beau temps d'avril a dopé les ventes de h&m

tradingsat

par Mia Shanley

STOCKHOLM (Reuters) - Le géant suédois Hennes & Mauritz a connu en avril la plus forte croissance de ses ventes en huit mois, grâce à une météo très clémente dans ses marchés clés d'Europe et des achats en hausse à l'occasion des vacances de Pâques.

Le numéro deux mondial de l'habillement a affiché une hausse de 11% des ventes de ses magasins ouverts depuis au moins un an, dépassant les prévisions des analystes, qui tablaient sur 9%.

Un temps particulièrement chaud dans de nombreux pays européens - où H&M réalise l'essentiel de ses ventes - semble avoir encouragé les clients à renouveler leur garde-robe d'été à grand renfort de sandales, de maillots de bain et de combinaisons légères.

Mais les chiffres des ventes mensuelles pouvant se révéler volatiles et les bonnes performances d'avril succédant à une chute des ventes de 5% en mars, les analystes se montrent prudents quant aux perspectives du groupe suédois pour cette année.

A 11h10 GMT, le titre H&M affichait une hausse 1,08% à 233,70 couronnes suédoises (25,85 euros), face à un indice sectoriel européen de la distribution en recul de 0,67%.

"Pour les enseignes d'habillement, la situation va rester assez difficile en raison d'une faible croissance" en Europe, estime Anne Critchlow, analyste pour la Société Générale, soulignant les difficultés des pays situés en périphérie de la zone euro, tels la Grèce, l'Espagne et le Portugal.

La vigueur de la reprise en France et en Allemagne a certes permis à la croissance dans la zone euro de surpasser les attentes au premier trimestre, mais celle-ci demeure faible (0,8%) et menacée par une possible contagion de la crise de la dette. (Voir:)

Les ventes de H&M en avril ont également dépassé les attentes aux Etats-Unis, mais les distributeurs s'inquiètent de la prudence des consommateurs et de la hausse des prix du coton.

Soucieux de conserver son caractère bon marché, la marque a dévoilé en mars sa décision de ne pas répercuter la hausse des prix du coton sur ses collections, resserrant sa marge brute à 57,8% contre 61,9% un an plus tôt et 58,3% attendus.

En incluant les ouvertures récentes, H&M, numéro deux mondial du secteur derrière son rival espagnol Zara, détenu par Inditex, affiche une hausse de 21% de ses ventes totales par rapport à avril 2010, alors que les analystes attendaient une progression de 17%.

H&M ne publie pas le montant de ses ventes mensuelles mais seulement leur évolution en pourcentage en monnaies locales et ne fait aucun commentaire sur les chiffres qu'il publie.

Natalie Huet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...