Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Lagarde défend en arabie saoudite sa candidature au fmi

Marché : Lagarde défend en arabie saoudite sa candidature au fmi

Lagarde défend en arabie saoudite sa candidature au fmiLagarde défend en arabie saoudite sa candidature au fmi

DJEDDAH (Reuters) - Christine Lagarde a défendu samedi en Arabie saoudite sa candidature à la direction du Fonds monétaire international (FMI).

La ministre française de l'Economie, qui est opposée au gouverneur de la banque centrale mexicaine Agustin Carstens, effectue une tournée mondiale pour recueillir le soutien d'un maximum de pays émergents.

Christine Lagarde est présentée comme la grande favorite pour succéder à son compatriote Dominique Strauss-Kahn, qui a démissionné le 19 mai après avoir été inculpé de tentative de viol à New York.

Elle pourrait cependant faire l'objet d'une enquête pour abus d'autorité en raison de son rôle dans l'arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie, mais dit avoir la conscience tranquille à ce sujet.

Christine Lagarde est officiellement soutenue par l'Union européenne, par un petit nombre de pays allant de la Géorgie à Maurice, et Paris espère qu'elle obtiendra également l'appui de Washington et Pékin.

Le Brésil pencherait en faveur de sa candidature mais n'a pas encore pris de décision, ont fait savoir vendredi des responsables du gouvernement de Brasilia, alors que de nombreux pays d'Amérique latine soutiennent Agustin Carstens.

A Djeddah, Christine Lagarde a déclaré que l'une de ses priorités, si elle est choisie pour diriger le FMI, sera d'aider les pays du "printemps arabe", parallèlement à l'aide bilatérale fournie par des pays comme l'Arabie saoudite.

Ryad a promis quatre milliards de dollars d'aide à l'Egypte ou 20 milliards de dollars à Bahreïn ou Oman pour des projets de créations d'emplois.

Le ministre saoudien des Finances a de son côté plaidé pour un rôle accru de l'Arabie saoudite au sein de l'institution internationale.

Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...