Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La monnaie européenne soutenue par des chiffres

Marché : La monnaie européenne soutenue par des chiffres

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le mouvement de reprise de l'euro se poursuivait alors que le billet vert américain est pénalisé par une série de statistiques témoignant d'un ralentissement conjoncturel outre-Atlantique. Aux environs de 13 heures, la monnaie unique européenne gagne encore 0,62% à 1,4668 dollar.

Ce niveau contraste avec la barre des 1,40 dollar, qui a été brièvement enfoncée voilà 15 jours environ. Depuis le début de l'année, l'euro s'apprécie de près de 10% face au dollar.

En effet, plusieurs statistiques ont émaillé l'actualité en Europe sur un ton globalement positif. Le volume des ventes du commerce de détail a augmenté de 0,9% dans la zone euro en avril 2011 par rapport à mars 2011, là où les attentes n'étaient que de 0,3%.

De même, les commandes industrielles allemandes ont augmenté en avril de 2,8%, contre une attente de 2% seulement. De plus, la baisse de 4% d'abord annoncé pour mars a été ramenée à 2,7%.

Toujours en Europe enfin, les dernières nouvelles du front grec - l'octroi de nouveaux crédits - incitent à davantage d'optimisme relativement aux risques souverains. “Selon Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, l'Europe est en phase de sortie de crise, mais le rythme de la reprise pourrait ralentir dans les trimestres qui viennent. La situation grecque semble quant à elle se normaliser, avec de nouvelles aides promises”, rapportent ce matin les cambistes de Pictet & Cie.

A l'inverse, la morosité domine du côté du dollar après la forte déception causée vendredi par le rapport sur l'emploi de mai. “Le scénario d'un tassement de la croissance de l'économie américaine se confirme. Les premiers indicateurs sur avril/mai permettent même de parler de ralentissement violent”, commentent les analystes d'Aurel BGC ce matin.

“Clairement, si les investisseurs anticipent une dégradation rapide de la conjoncture, ils vont aussi anticiper un 'QE3'. La violente réaction du dollar aux indicateurs mitigés d'activité, amplifiée face à l'euro par l'annonce d'une possibilité de secours supplémentaire à la Grèce, confirme la sensibilité des investisseurs à cette thématique”, ajoutent-ils.

Il n'en reste pas moins, selon Aurel BGC, qu'il s'agit plus ici d'un ralentissement de la croissance que d'une rechute. La banque centrale US, dont les membres apparaissent plus divisés ces derniers temps, aurait dans ce cadre du mal à justifier une action d'envergure, estiment-ils.

Afin de démêler l'écheveau, les marchés seront attentifs ce soir aux propos du Ben Bernanke, qui s'exprimera sur les perspectives de l'économie américaine à l'occasion de la Conférence monétaire internationale d'Atlanta. Il pourrait donner quelques indications sur la politique de la Fed après la fin du programme de rachat d'actifs 'QE2', dès la fin du mois.

La devise européenne était également en hausse de l'ordre de 0,8% contre le yen à 117,67, soit 8,5% de mieux depuis le dernier réveillon. La tendance est également en hausse face au franc suisse (+0,46% à 1,2231), mais n'en perd pas moins de 2% face à la devise refuge helvétique depuis le début de l'année.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...