Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La marge d'alcatel-lucent se dégrade au 1er trimestre

Marché : La marge d'alcatel-lucent se dégrade au 1er trimestre

La marge d'alcatel-lucent se dégrade au 1er trimestreLa marge d'alcatel-lucent se dégrade au 1er trimestre

PARIS, 26 AVRIL - Alcatel-Lucent a fait état jeudi d'une dégradation de sa marge au premier trimestre, pénalisé par la faiblesse des investissements des opérateurs télécoms en Europe et aux Etats-Unis.

Le groupe a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice en dépit des incertitudes toujours élevées sur l'évolution du marché en Europe.

"Notre marge brute n'est pas au niveau que nous aurions aimé", commente le directeur général Ben Verwaayen dans un communiqué, en évoquant notamment la baisse du niveau d'activité ainsi que l'accélération de la transition des opérateurs de la 3G mobile vers la 4G aux Etats-Unis.

"Nous espérons avoir une meilleure visibilité sur notre rentabilité d'ici la fin du trimestre en cours", ajoute-t-il.

L'équipementier télécoms a enregistré une baisse de 14,8% de son chiffre d'affaires à périmètre et taux de changes constants. Il s'est établi à 3,21 milliards d'euros contre 3,3 milliards d'euros attendu par le marché, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le groupe qui est en concurrence avec le suédois Ericsson, le chinois Huawei et Nokia-Siemens Networks, a par ailleurs fait état d'une marge brute représentant 30,3% des ventes, contre 35,3% lors de la période correspondante l'an dernier et 34,4% au quatrième trimestre 2011.

Son flux de trésorerie libre est resté négatif à -163 millions d'euros mais il ressort en amélioration de 100 millions par rapport au premier trimestre 2011.

Le groupe, qui s'est donné pour objectif de réaliser 500 millions d'euros d'économies supplémentaires en 2012, a fait état de 100 millions d'euros d'économies sur les coûts fixes sur les trois premiers mois de l'année.

Le titre a clôturé mercredi en hausse de 5,15% à 1,4690 euros dans une capitalisation boursière de 3,4 milliards d'euros. Depuis le début de l'année, il affiche une progression de 21,71%.

Gwénaëlle Barzic et Leila Abboud, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...