Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La lettre vn relève une nouvelle chute des commandes automobiles

Marché : La lettre vn relève une nouvelle chute des commandes automobiles

La lettre vn relève une nouvelle chute des commandes automobilesLa lettre vn relève une nouvelle chute des commandes automobiles

PARIS (Reuters) - La chute des commandes de voitures neuves en France s'est aggravée en juin, les promotions d'avant l'été n'ayant pas suffi, dans un environnement toujours anémique, à attirer suffisamment d'acheteurs dans les concessions.

Les commandes ont dégringolé de 16% le mois dernier, par rapport à juin 2011, écrit mardi la publication mensuelle spécialisée La Lettre VN Auto K7, en se fondant sur une enquête réalisée auprès de 34 groupes de distribution automobile.

En mai, elles avaient déjà reculé de 10% à cause des nombreux ponts qui avaient émaillé le mois, après une tentative de stabilisation en mars et avril.

"Les chiffres que notre panel nous révèle en commandes doivent encore davantage inquiéter les constructeurs et leurs réseaux", commente La Lettre VN, dont Reuters a obtenu une copie. "En dépit d'un jour ouvré de plus qu'en 2011, c'est le signe évident d'un marché très faible, plus faible que prévu par les marques."

Les journées portes ouvertes de juin, qualifiées de correctes par les constructeurs, sont restées, selon la publication, "médiocres en dépit des aides supplémentaires au déstockage concédées par les constructeurs aux réseaux."

"Les rentabilités négatives des réseaux (...) provoquent les plus grandes craintes pour le troisième trimestre", ajoute la Lettre VN.

Après un début d'année marqué par le dernier contrecoup de la fin des primes à la casse et les difficultés financières de PSA Peugeot Citroën, tous les constructeurs espèrent une amélioration sur la deuxième moitié de 2012. Cette embellie risque toutefois d'être moins marquée que prévu puisque Renault attend désormais un marché automobile français en baisse de 10 à 11% sur l'année, tandis que la marque Peugeot prévoit -12% alors que le pronostic initial du Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) était de 8 à 10% de baisse.

Selon la Lettre VN, Renault (-31%) est la marque à avoir le plus souffert en juin de la baisse des commandes, une situation imputable à un déficit de nouveautés avant l'automne et à un comparatif défavorable puisque juin 2011 avait été dopé par des promotions sur la gamme Clio. En revanche, la marque low cost Dacia (+30%) continue de voler au secours du marché généraliste grâce à un effet Lodgy, le monospace fabriqué au Maroc, mais aussi à un regain d'intérêt pour la petite Sandero et le 4x4 Duster.

Côté PSA, Peugeot (-20%) reste frappé par un volume insuffisant de citadines bien que la nouvelle 208 monte lentement en puissance, mais Citroën (-15%) à mieux résisté malgré une chute particulièrement marquée de la demande des particuliers par rapport à la clientèle d'entreprises.

Le marasme du marché automobile français affecte aussi les constructeurs étrangers: Volkswagen a vu ses commandes de voitures trébucher de 18% en juin, et Fiat les siennes reculer de 21%. En revanche, Toyota (+27%) poursuit un rebond amorcé en avril, grâce notamment au succès de la petite Yaris hybride, fabriquée par le constructeur japonais dans son usine de Valenciennes (Nord).

Gilles Guillaume et Laurence Frost, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...