Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La fin 2012 et les objectifs de Danone rassurent le marché

Marché : La fin 2012 et les objectifs de Danone rassurent le marché

tradingsat

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Danone a publié mardi des résultats 2012 meilleurs qu'attendu, notamment au quatrième trimestre, à la faveur de ses conquêtes dans les pays émergents et vise une croissance organique d'au moins 5% en 2013, ce qui rassure le marché et dope le titre en Bourse.

Dans le même temps, Danone a précisé que son plan d'économies de coûts de 200 millions d'euros annoncé en décembre conduirait d'ici fin 2014 en Europe à la suppression d'environ 900 emplois, soit 3,3% de ses effectifs européens.

A 10h40, l'action Danone s'inscrivait en tête des hausses de l'indice SBF 120 avec un gain de 5,12% qui portait son cours à 52,76 euros.

Même si 2013 est présentée par le groupe agroalimentaire comme une année de transition dans la perspective d'une croissance rentable en 2014, ses objectifs pour l'exercice en cours rassurent des analystes qui, dans l'ensemble, n'en attendaient pas tant.

Danone parie pour 2013 sur une croissance de ses ventes d'au moins 5%, une baisse de sa marge opérationnelle en baisse entre 50 et 30 points et un free cash-flow situé autour de 2 milliards d'euros.

"Le quatrième trimestre 2012 est meilleur qu'attendu et la croissance organique prévue pour 2013 devrait compenser la baisse de marge", commente Pierre Tegner, analyste chez Natixis.

Sous couvert d'anonymat, un autre spécialiste de Danone salue "des résultats de meilleur qualité qu'attendu alors qu'il y avait des inquiétudes sur le quatrième trimestre et sur les objectifs".

Au final, ajoute-t-il, "les performances des produits laitiers frais sont bonnes, et sur l'eau minérale c'est canon".

Commentant le poids social du plan d'économies de Danone, plusieurs analystes avouent le juger "relativement faible".

60% DES VENTES RÉALISÉES HORS D'EUROPE

Pour la première fois de son histoire, Danone a vu en 2012 son chiffre d'affaires dépasser le seuil des 20 milliards d'euros puisqu'il s'est inscrit à 20.869 millions, en hausse de 5,4% en données comparables.

Sur le seul quatrième trimestre, la progression des ventes dans les produits laitiers frais ressort à 1,3% et les Eaux ont fait un bond de 8,5%.

En 2012, plus de 60% des ventes de Danone ont été réalisées hors d'Europe, notamment en Chine, en Russie et aux Etats-Unis.

Pierre André Térisse, le directeur financier du groupe, a souligné lors d'une conférence de presse téléphonique que dans "le top 10" du groupe figurait désormais six pays émergents.

L'année "2012 finit un peu mieux qu'attendu", a-t-il déclaré, en ajoutant que 2013 permettra "de reconstruire une croissance forte, durable et rentable pour 2014".

Danone veut se concentrer sur "la construction d'une géographie de croissance en développant ses catégories et en investissant derrière des marques fortes", a ajouté Pierre André Térisse.

Les réductions de coûts devraient permettre "une amélioration graduelle" en Europe, a-t-il ajouté. Leurs effets devraient se faire sentir à la fin 2013, ce qui devrait permettre à la baisse de la marge d'être "plus proche des -30 que des -50".

Au titre de 2012, le groupe propose de verser un dividende de 1,45 euro par action, contre 1,39 euro un an plus tôt. Les analystes attendaient 1,46 euro.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...