Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La croissance américaine revue à la baisse à +2% au 3e trimestre

Marché : La croissance américaine revue à la baisse à +2% au 3e trimestre

La croissance américaine revue à la baisse à +2% au 3e trimestreLa croissance américaine revue à la baisse à +2% au 3e trimestre

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - La croissance du produit intérieur brut (PIB) américain a été revue à la baisse au troisième trimestre, à 2,0% en rythme annualisé selon la deuxième estimation publiée mardi, mais la faiblesse des stocks des entreprises et la solidité de la consommation laissent entrevoir une embellie ce trimestre-ci.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à une croissance de +2,5%, comme en première estimation. Ce chiffre de +2,0% souligne néanmoins une accélération par rapport à l'expansion de 1,3% enregistrée au deuxième trimestre.

Les données publiées à ce jour laissent espérer une croissance de plus de 3% sur les trois derniers mois de l'année, soit le rythme le plus rapide depuis 18 mois.

"La composition de la croissance s'est améliorée. L'investissement dans les stocks a baissé, donc les entreprises semblent davantage susceptibles de produire plus de biens à l'avenir. Et les exportations ont augmenté", note Cary Leahey, économiste chez Decision Economics, à New York.

"Donc même si on perd un demi-point de pourcentage sur la révision de la croissance du troisième trimestre, on pourrait facilement le retrouver au quatrième trimestre de cette année ou au premier trimestre de l'an prochain."

CONSOMMATION ET EXPORTATIONS SOLIDES

Selon les chiffres révisés du département du Commerce, les dépenses des consommateurs entre juillet et septembre sont restées solides avec une hausse de 2,3%, contre 2,4% en première évaluation et après 0,7% au deuxième trimestre.

Les stocks des entreprises ont reculé de 8,5 milliards de dollars au troisième trimestre, soit leur première contraction depuis le quatrième trimestre 2009, retranchant 1,55 point de pourcentage à la croissance. Le département du Commerce tablait initialement sur une hausse de 5,4 milliards.

Cette baisse a été compensé par une solide croissance des exportations, à +4,3% (révisé de +4,0%). La hausse des importations, elle, a été revue en baisse à +0,5% contre 1,9%.

Hors stocks, la première économie mondiale affiche une croissance de 3,6% (chiffre non révisé) au troisième trimestre après avoir crû de 1,6% au deuxième.

Wall Street a ouvert la séance en recul mardi, en réaction à l'annonce de ces chiffres.

Ces chiffres sont "dans la lignée du malaise économique généralisée que nous constatons dans le monde", commente Michael Mullaney, gestionnaire de portefeuille chez Fiduciary Trust.

L'indice des prix de base "core", mesure de l'inflation très suivie par la Réserve fédérale américaine, a lui grimpé de 2,0% (révisé de +2,1%, consensus +2,1%) entre juillet et septembre, après +2,3% au trimestre précédent.

Jean Décotte pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...